Formule 1

Vettel continue de ne pas comprendre les rumeurs à son sujet

Aucune retraite de prévue pour l’instant

Recherche

Par Emmanuel Touzot

6 juin 2019 - 20:14
Vettel continue de ne pas comprendre

Sebastian Vettel a confirmé à Montréal être toujours très surpris de voir des rumeurs au sujet d’une éventuelle retraite en fin d’année. L’Allemand assure qu’il veut toujours gagner avec Ferrari, selon le plan établi entre les deux parties lorsqu’il a rejoint l’équipe en 2015.

"Je n’ai jamais dit quelque chose qui suggérait que ça pourrait arriver, donc je ne sais pas d’où ça vient" assure un Vettel toujour surpris. "Je pense que je pourrai arrêter quand je veux, et l’équipe peut me virer quand elle veut, mais je suis heureux et j’espère que l’équipe l’est aussi."

"J’ai faim de succès et j’ai une mission de victoire ici. C’est vraiment ce qui m’importe, gagner avec Ferrari, et c’est ce pour quoi je travaille. Nous ne gagnons pas, nous savons compter, et nous avons donc encore quelque chose à faire."

Le Canada représente une bonne opportunité pour Ferrari de revenir sur Mercedes, qui a remporté les six premières courses : "Les prochaines courses seront cruciales pour nous dans le but de causer plus de problèmes à Mercedes."

"Une fois que nous pourrons établir cela, nous aurons de nombreuses raisons d’être impatients. Il sera crucial que nous y parvenions plus vite que lentement, mais actuellement je ne suis pas à me donner une date butoir."

S’il ne veut pas mettre la pression sur Ferrari, Vettel confirme que la situation devra avoir changé en juillet : "Nous sommes clairement en retrait et il y a un gros écart entre Mercedes et les autres, dont nous, nous devons réduire l’écart et passer devant, sans quoi ce sera difficile de changer les choses."

"Je ne pense pas qu’il y ait besoin d’être un génie : nous avons besoin d’être dans une très, très bonne forme avant la pause estivale afin de pouvoir utiliser cette dynamique lors de la deuxième moitié de saison et changer les choses."

Vettel pense-t-il pouvoir lancer une nouvelle dynamique dès ce week-end ?

"Nous verrons. Je ne peux faire aucune prédiction, mais sur le papier, cela semble un peu plus prometteur, un peu comme Bahreïn. D’autre part, l’asphalte est très lisse et il sera difficile de mettre les pneus à la bonne température. Nous avons eu du mal avec ça lors des deux dernières courses, donc ça reste à voir. Je suis confiant que nous passerons un bon week-end ici, car ce circuit met en valeur certaines de nos forces (la vitesse de pointe, ndlr)."

Ferrari

expand_less