Verstappen met la pression sur Red Bull : J’attends plus de la RB18

Il estime que les problèmes de Bahreïn ne sont pas dignes de son équipe

Recherche

Par Paul Gombeaud

25 mars 2022 - 14:53
Verstappen met la pression sur Red (...)

Max Verstappen et Red Bull ont été les grands perdants de la manche inaugurale de la saison 2022 à Bahreïn, le Néerlandais ayant perdu une deuxième place qui semblait acquise à cause d’un problème technique dans les derniers tours.

Le champion du monde en titre a ainsi insisté sur le fait que les points perdus à Sakhir étaient problématiques et il met la pression sur son équipe en affirmant que sa F1 n’est pour le moment pas au niveau qu’il espérait.

"Je ne suis pas pleinement satisfait mais je roulais tout de même en deuxième position, ce qui nous aurait permis de marquer de gros points," a déclaré Verstappen dans le paddock de Djeddah.

"Malheureusement, nous n’avons pas pu terminer la course. Mais nous avons malgré tout appris beaucoup de choses, pratiquement complété la distance de course et nous avons donc beaucoup d’informations grâce à ça. Nous essayerons de mettre ça en œuvre ici en Arabie Saoudite. Bien sûr la piste est un peu différente, mais c’était bien de pouvoir compléter une telle distance avec la voiture."

Le pilote Red Bull a donc fait part du fait que sa monoplace ne lui avait pas encore apporté satisfaction jusqu’ici.

"Non en effet. J’en espérais davantage, mais nous avons nos raisons. C’est pour ça que nous essayerons de faire mieux ici."

Alors que Red Bull a confirmé que le double abandon avait été provoqué par un problème dans le système d’alimentation en carburant, Verstappen reconnaît de la malchance mais estime que ce genre d’incident ne devrait pas se produire pour une équipe d’un tel standing.

"Nous n’avions pas rencontré ce problème durant les essais hivernaux, c’était donc une surprise pour nous."

"Je ne sais pas comment nous aurions pu l’anticiper. Vous pourriez considérer que c’est de la malchance, mais ça ne devrait pas arriver. C’est aussi simple que ça. Concrètement, voir trois voitures abandonner est assez mauvais. Nous devons faire mieux si nous voulons nous battre pour le titre. Nous ne pouvons pas nous permettre de connaître trop de courses comme celle de Bahreïn."

Verstappen avait déjà de nombreux problèmes avant son abandon

Outre son abandon, le Néerlandais connaissait une course mouvementée de manière générale, son équipe lui ayant demandé assez tôt dans la course d’économiser ses freins et après son dernier arrêt, la direction de sa RB18 était endommagée et il était presque impossible pour lui de faire tourner son volant.

Mais le pilote Red Bull est désormais confiant et ne pense pas que ces problèmes arriveront à nouveau.

"Durant les essais les freins surchauffaient et nous essayions de régler ça, et nous pensions que ça suffirait pour la course mais lorsque vous luttez si proche des autres voitures ils montent en température et c’est pour cette raison que j’ai dû lever un peu le pied."

"Après ma lutte face à Charles (Leclerc), je dirais trois tours après, je devais ralentir encore davantage car mes freins étaient littéralement en feu. Je devais être prudent. Ca ne vaut pas la peine de tenter quelque chose lorsque vous n’avez pas de freins, nous devons donc régler cela car ça nous coûte du temps sur un tour."

"Lors du dernier arrêt, quelque chose s’est passé lorsque la voiture a été relâchée au sol et ma direction a été endommagée. Ce n’était pas génial de piloter après ça et je devais en plus me défendre contre Carlos (Sainz) à la relance."

"Je ne savais pas à quel point l’équilibre et le comportement de la voiture allaient en être affectés, mais peu importe de toute façon puisque nous avons abandonné. Je pense que nous avons maintenant réglé le problème et que ça n’arrivera plus."

Red Bull

Info Formule 1

Photos

Vidéos