Formule 1

Suzuka, Singapour, Austin… Norris a hâte de redécouvrir ces circuits dans la MCL35M

Et de voir comment travaille Ricciardo

Recherche

Par Alexandre C.

4 février 2021 - 08:02
Suzuka, Singapour, Austin… Norris a (...)

Le printemps continue de se rapprocher et avec lui la nouvelle saison de F1.

Lando Norris la commencera avec un nouveau coéquipier chez McLaren, Daniel Ricciardo, mais aussi avec de nouveaux espoirs, alors que l’équipe passe à une unité de puissance Mercedes. Qu’est-ce qui excite particulièrement le jeune Britannique avant le début de saison ? Il en a dressé une petite liste pour le compte de son équipe…

Tout d’abord, il y a bien sûr le fait de retrouver chacun, à distance ou à Woking, et de demander à tous comment s’est passé l’hiver…

« Ce qui m’enthousiasme le plus, c’est de travailler avec tous les membres de l’équipe, que ce soit sur la piste, au McLaren Technology Center ou à distance. Qu’il s’agisse de démonter la voiture pendant les week-ends de course ou de parcourir les kilomètres dans le simulateur, j’ai hâte de m’engager et d’aider l’équipe partout où je le peux. »

Bien entendu, le pilotage d’une F1 manque aussi amoureusement à Lando Norris..

« Sans surprise, je suis très impatient de reprendre le volant d’une F1. J’ai déjà conduit la MCL35M dans le simulateur, mais ça ne vous dit pas vraiment ce que c’est que de la piloter pour de vrai, sur le ressenti. J’ai l’impression que la dernière course à Abu Dhabi remonte à une éternité. J’ai hâte de reprendre la course et de pousser l’une des voitures les plus rapides de la planète à ses limites. »

Découvrir un nouveau coéquipier sera aussi particulièrement intéressant pour Lando Norris - et pas seulement parce que Daniel Ricciardo est quelqu’un de facile à vivre.

« J’ai hâte aussi de découvrir Daniel. Non pas parce qu’il est amusant, mais parce que j’aime découvrir l’approche de mes coéquipiers. Daniel a beaucoup d’expérience : il a couru avec de grandes équipes, a fait de nombreux podiums et sait comment gagner des courses. Je suis curieux de voir comment il conduit une voiture et quelle est son approche. »

Une nouvelle saison, c’est aussi de nouvelles inconnues, une nouvelle hiérarchie... que Lando Norris est pressé et excité de découvrir.

« En général, je suis enthousiaste devant les nouveaux défis qui accompagnent chaque saison - il n’y a pas deux saisons identiques. J’aime le sentiment d’aller dans l’inconnu. C’est en partie ce qui rend la F1 si spéciale. Vous ne savez pas ce qui va se passer à chaque course. Tout est possible et il s’agit d’accepter ce que la saison apporte : de nouvelles personnes, de nouvelles relations, de nouveaux pilotes à affronter, de nouvelles voitures… »

2021 marquera enfin l’arrivée de nouveaux circuits (aux Pays-Bas et en Arabie saoudite) et le retour de circuits absents l’an dernier au calendrier... si bien sûr tout se passe selon les plans de la FOM.

« Il y a de nouveaux ajouts au calendrier de la F1 cette saison, mais j’ai aussi hâte de retourner dans certains des pays où nous n’avons pas pu courir l’an dernier, comme les États-Unis, le Japon et Singapour. Ce sont certains de mes endroits préférés, non seulement en raison des circuits où nous courons dans ces pays, mais aussi en raison des cultures formidables que nous y découvrons et, bien sûr, des fans. J’espère vraiment que nous verrons plus de fans sur la piste cette saison, ils nous ont vraiment manqué. »

McLaren

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less