Formule 1

Soufflerie défaillante : Alpine F1 s’explique et rassure pour 2022

Un problème structurel ou conjoncturel ?

Recherche

Par Alexandre C.

1er mai 2021 - 08:31
Soufflerie défaillante : Alpine F1 (...)

Les EL2 furent prometteurs pour Alpine au Portugal avec des chronos dans le top 6 pour Fernando Alonso comme pour Esteban Ocon ; ce serait en effet le moment bienvenu pour l’équipe française de redresser la barre, après deux Grands Prix déjà décevants à Bahreïn et Imola.

Comme l’a confirmé Marcin Budkowski, directeur exécutif d’Alpine, en conférence de presse au Portugal, la soufflerie d’Enstone n’a pas eu l’efficacité escomptée cet hiver. Il n’est donc pas très surprenant de voir Alpine souffrir en ce début de saison…

« Malheureusement, ce n’est pas complètement une surprise parce que nous avons eu quelques problèmes au cours de l’hiver dont nous savions qu’ils affecteraient nos performances et, bien sûr, nous sommes allés aux essais hivernaux de Bahreïn et nos craintes se sont vérifiées si vous voulez. Nous savions donc que nous étions en mauvaise posture pour les essais et pour les premières courses. Nous travaillons dur pour essayer d’améliorer la voiture. »

Heureusement les évolutions arrivent pour Alpine et visiblement cela donne du peps au rythme de la voiture bleue... De quoi rattraper McLaren ?

« Nous avons apporté quelques évolutions à Imola, nous avons fait quelques essais supplémentaires ce matin, donc nous faisons de petits pas en termes d’amélioration de la performance de la voiture, mais l’écart avec les gars avec lesquels nous aimerions nous battre, les McLaren et les Ferrari, est un peu trop grand pour le moment, donc nous travaillons toujours pour le combler, mais il sera difficile de le faire dans les prochaines courses. »

Alpine semble apporter beaucoup d’évolutions... Est-il possible de voir certaines idées être répliquées sur la voiture de l’an prochain malgré le nouveau règlement ?

« Non, c’était exclusivement autour du règlement actuel et en prenant en compte les changements qui ont été faits pendant l’hiver. Une grande partie de la voiture a été homologuée. Nous avons essayé de tout améliorer ou de changer toutes les choses que nous pouvions changer pour apporter des évolutions. Il n’y a pas de raison particulière de s’inquiéter, c’est juste que nous avons perdu du temps de développement pendant l’hiver et quand vous perdez du temps, vos concurrents ne vous attendent pas. »

Revenons sur les problèmes de soufflerie à Enstone : Marcin Budkowski peut-il en dire plus ? Et n’est-ce pas trop inquiétant pour développer la voiture de l’an prochain ?

« Nous avons eu des problèmes liés aux changements de réglementation et aux différentes caractéristiques de flux d’air [pour les tests en soufflerie] que cela a induit sur la voiture, et nous avons eu des problèmes avec le hardware, si vous voulez, la soufflerie et ses tests aussi. Donc la conséquence n’est pas que nous avons perdu plus de performance que les autres, c’est juste que nous avons perdu du temps si vous voulez, du temps de développement qui est très précieux en Formule 1, parce que tout le monde a la même quantité maximale d’essais en soufflerie à faire, c’est limité par la réglementation. Donc quand vous essayez de stabiliser vos caractéristiques de flux aérodynamique ou que vous essayez que votre soufflerie vous donne les bons chiffres, les autres équipes, pendant ce temps, continuent à développer la voiture et à y mettre de la performance. »

« Nous avons perdu quelques semaines de développement et ces semaines de développement se sont transformées en dixièmes de secondes. Pour les caractéristiques de ce problème, est-ce que cela concerne l’année prochaine ? Eh bien, l’année prochaine est une donne complètement différente. C’est une voiture complètement différente, un ensemble de règlements différents. En termes d’amélioration de notre matériel et de notre infrastructure, c’est une amélioration continue. Nous avons résolu nos problèmes, donc nous continuons à investir et à améliorer notre soufflerie et nous croisons les doigts pour que nous n’ayons plus de problèmes l’année prochaine, mais il est certain que c’est à nous d’améliorer notre compréhension et nos capacités de développement. »

« Une partie des problèmes que j’ai mentionnés est liée au changement de réglementation de cette année, et je sais que d’autres personnes ont eu des difficultés pour des raisons différentes ou identiques. Une partie de cela était juste des problèmes hardware si vous voulez, et ils ne sont pas liés à l’an prochain... vous faites des changements, vous améliorez votre soufflerie, vous essayez d’améliorer vos méthodes de tests et parfois vous rencontrez des problèmes en faisant cela, donc il n’y a pas de raison particulière. C’est juste que les deux sont malheureusement arrivés en même temps. »

Alpine F1 Team

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less