Formule 1

Selon Ricciardo, la Renault F1 vaut bien la Ferrari en rythme de course

Voire les McLaren en Hongrie

Recherche

Par Alexandre C.

22 juillet 2020 - 14:16
Selon Ricciardo, la Renault F1 vaut (...)

Renault a placé à chaque Grand Prix, cette année, une voiture à la 8e place – Esteban Ocon en Autriche, Daniel Ricciardo en Styrie et en Hongrie. Pour autant, Renault pointe à la 6e place du classement des constructeurs actuellement, 15 points derrière Ferrari et déjà loin derrière McLaren et Racing Point.

La Renault vaut-elle mieux ? Cyril Abiteboul estime que l’équipe française a peut-être atteint un plafond. Ce n’est sûrement pas l’avis de Daniel Ricciardo, qui estime lui que sa monoplace jaune vaut bien le rythme d’une Ferrari en course.

« Nous avons été huitièmes à chaque course. Écoutez, évidemment, la huitième place n’est pas mauvaise, mais je pense vraiment que nous avons eu un peu plus de vitesse que pour finir 8e dans ces trois courses. Au moins dans les deux dernières. »

« J’ai l’impression que nous ne sommes pas loin de ces cinq ou six premiers. J’ai l’impression que nous sommes un peu plus rapides que Ferrari en ce moment. Du moins, il semble que ce soit le cas, le rythme de course n’est pas trop mauvais. Donc, ça vient. C’est bien d’avoir marqué des points, mais je sais qu’il y en a de plus gros à portée. Il semble que nous ayons un peu plus de vitesse que McLaren [en Hongrie]. Je ne sais pas comment leur course s’est déroulée, mais nous étions assez près des Racing Point, donc pas trop mal. »

Les évolutions attendues à Silverstone pourraient permettre à Renault d’afficher encore plus de potentiel... Daniel Ricciardo est donc optimiste.

« Les évolutions sont toujours assez sympas et pratiques, et Silverstone est un de ces circuits, il y a des virages à basse vitesse, mais c’est assez fluide avec des virages à moyenne et haute vitesse. C’est vraiment là que la voiture est chargée sur le plan aérodynamique, ces types de virages où la traînée est importante et tout le monde essaie de travailler sur cette partie de la voiture pour garder un peu d’appui. Silverstone va tester cela et on va voir si ces mises à jour peuvent aider. »

La performance des Renault face au Ferrari est aussi facilitée par le fait que la Scuderia semble avoir beaucoup perdu en puissance moteur, suite aux directives de la FIA. Mais Daniel Ricciardo pense que tous les autres automobilistes ont pâti de ces directives plus strictes de la FIA.

« Je ne pense pas que c’était seulement le cas de Ferrari, je pense qu’en regardant la puissance délivrée par les moteurs de cette saison, la plupart des autres manufacturiers ont dû s’adapter d’une manière ou d’une autre. »

Au-delà de la puissance, c’est surtout sur la fiabilité que Renault a mis l’accent, conclut le futur pilote McLaren.

« Je dirais que ce n’est pas pire sur le plan du ressenti. Alors je vais sûrement souligner prudemment ce point, le moteur, au ressenti, ne semble pas pire ou plus lent. Je pense que nous nous sommes un peu améliorés. Mais il y a certainement une chose que Renault a réglée pendant l’hiver, c’est la fiabilité. Et c’était vraiment en haut de la liste des priorités. Nous savions donc qu’il n’y avait pas de promesses pour avoir 50 chevaux de plus ou de quelque chose comme ça pour commencer la saison, c’était une question de fiabilité, c’était une priorité. Je sais que les kilomètres parcourus sur le banc étaient, je pense - je ne sais pas si je suis autorisé à le dire mais je pense qu’ils ont battu quelques records, donc c’était certainement axé autour de cela. »

Renault F1 - Alpine F1 Team

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less