Seidl détaille les consignes de McLaren F1 à Bakou

"Ne pas risquer de perdre les deux voitures"

Recherche

Par Emmanuel Touzot

14 juin 2022 - 14:06
Seidl détaille les consignes de (...)

Andreas Seidl avait expliqué après la course de Bakou qu’il était heureux de voir ses pilotes demander l’autorisation de dépasser l’autre monoplace de l’équipe. Le directeur de McLaren F1 précise que c’est à son team de gérer cela, mais qu’il est logique que Lando Norris et Daniel Ricciardo souhaitent avoir le meilleur résultat possible.

"C’est pourquoi il y a une équipe en place qui s’assure que nous avons le meilleur résultat possible pour l’équipe, sans risquer de perdre deux voitures sur la piste en se percutant" a déclaré Seidl, qui précise les enjeux des consignes face à Fernando Alonso et Esteban Ocon à Bakou.

"Parce que, par exemple, si Daniel avait dépassé Lando au début de la course, nous nous serions retrouvés avec un yo-yo comme nous l’avons vu avec d’autres équipes cette année, en étant coincés derrière Alonso."

"Il y aurait aussi eu le risque qu’Ocon passe. Notre idée était, avec le maintien de la position des deux voitures derrière Fernando, que nous nous assurions de garder Ocon sous contrôle, ce que nous avons fait."

Seidl n’exclut pas de laisser ses pilotes se battre en piste, mais précise que ça ne valait pas le coup de le faire dans le cas du Grand Prix d’Azerbaïdjan. Il détaille le rôle des décisions stratégiques dans ces consignes : "Cela dépend toujours des circonstances."

"Nos pilotes sont libres de courir, et nous essayons toujours de fournir aux deux pilotes les mêmes opportunités de bien faire, car c’est notre responsabilité. Mais si nous sommes sur des stratégies différentes etc, évidemment, on doit s’assurer de maximiser le résultat."

McLaren

Info Formule 1

Photos

Vidéos