Découverte - On vous montre le jeu F1 24 !

>

Sainz : ’Très clairement’ la défense de Leclerc ’n’a aidé aucun de nous’

Nouvel incident entre les deux Ferrari en Chine

Par Franck Drui

22 avril 2024 - 11:12
Sainz : 'Très clairement' la

Carlos Sainz a déclaré qu’il était évident que les deux Ferrari avaient perdu du temps et des positions au départ de la course.

Les deux pilotes Ferrari se sont battus avec dans les premiers virages du Grand Prix de Chine, Leclerc veillant à ce que Sainz ne le dépasse pas.

Avec un peu de tension entre les deux pilotes Ferrari après la course Sprint de samedi, en raison de la défense acharnée de Sainz contre Leclerc dans l’épingle avant que le pilote monégasque ne prenne l’avantage, Leclerc a semblé vouloir sa revanche au départ de la course dimanche.

En négociant le premier virage, Leclerc a fait aller Sainz au large pour s’assurer que l’Espagnol ne puisse pas le dépasser, mais, ce faisant, a perdu une position.

Leclerc a considéré qu’il s’agissait d’un incident classique du premier tour.

"Je veux dire, au départ, c’est toujours très difficile avec les pneus. C’est comme ça," a expliqué Leclerc, interrogé sur l’incident.

Pour Sainz, c’était a priori intentionnel...

"Je préfère ne pas commenter, mais il est évidemment très clair que cela nous a coûté nos deux positions. Alors oui, cela n’a aidé aucun de nous."

Le patron de l’équipe Ferrari, Fred Vasseur, a rejeté l’idée selon laquelle cette passe d’armes non nécessaire au virage 1 leur avaient coûté de meilleures positions à la fin de la course.

"Cela n’aide pas de perdre une position au départ. Mais au final, nous étions derrière Perez et Norris au départ, et nous avons également terminé derrière eux à la fin de la course. Je pense que si nous avons perdu quelque chose, c’est lors du dernier relais."

"Carlos n’a pas eu de chance avec le timing de l’arrêt au stand car il a fait trois ou quatre tours avant la VSC puis la voiture de sécurité, et il avait un peu peur de faire un très long relais avec le derniers train de durs."

"Il était un peu conservateur au début mais il a très bien géré un long relais comme celui-ci. Si quelque chose nous a manqué, c’est de partir de trop loin sur la grille, et c’est plus samedi que dimanche. Nous avons été un peu moins performants sur le dur que sur le médium – le médium était sous contrôle et je pense que nous étions en bonne position à la fin du relais en médium. Mais on a perdu un peu de terrain avec le dur."

Quant à la façon dont Vasseur avait géré la tension entre les pilotes après la course Sprint de samedi – tension que les deux pilotes avaient ensuite tenté de désamorcer devant les médias – il a expliqué qu’il ne s’était pas impliqué.

"Je ne leur ai pas parlé. Ils se sont expliqués eux-mêmes et Carlos s’est excusé."

"Pour le départ de la course, la piste était assez large dans les virages 1 et 2 et il n’y a eu aucun contact. Nous avons perdu une ou deux positions, donc ce n’était pas la meilleure chose, mais j’en discuterai avec eux après."

Ferrari

Recherche

Info Formule 1

Photos

Vidéos