Formule 1

Red Bull souhaite remettre Albon en confiance

Un premier week-end difficile à Silverstone pour le Thaïlandais

Recherche

Par Olivier Ferret

3 août 2020 - 08:36
Red Bull souhaite remettre Albon en (...)

Alex Albon a encore vécu un week-end compliqué lors de son premier Grand Prix de l’année à Silverstone, sur le plan des performances pures, et avec un accrochage en course.

Le Thaïlandais a souligné les progrès en termes d’équilibre mais il manque encore de confiance pour signer les mêmes chronos que Max Verstappen avec la RB16, sur un tour.

Chez Red Bull, on continue, pour l’instant en tout cas (on se souvient de ce qui est arrivée à Pierre Gasly l’an dernier...) à protéger Albon. Cette fois c’est l’ingénieur de course en chef, Paul Monaghan, qui reconnait que la voiture de cette année n’est pas simple à mener à la limite.

"Alex n’a pas eu un week-end simple et lorsqu’il attaque, il est en difficulté. C’est ce qui a causé son crash le vendredi," explique-t-il.

"Quand vous pilotez à Silverstone, un circuit très difficile pour la voiture en temps normal et encore plus quand il y a du vent, c’est piégeux. Il est juste de dire que le rythme d’Alex est un peu décevant. Tout comme le fait de ne pas atteindre la Q3 avec notre voiture quand Max parvient à être 3e. Mais il est capable de mieux, la voiture aussi. Nous devons juste l’aider à faire en sorte qu’il en tire un meilleur parti."

Red Bull a fait revenir pour lui Simon Rennie, un ingénieur de course d’expérience...

"Il doit travailler avec lui pour voir ce qui lui convient comme réglages. Mais nous devons aussi donner à Alex une voiture mieux équilibrée à la base. Il n’a pas l’expérience de Max en F1. Donc le défi est aussi de notre côté, il faut être honnête."

"Il doit aussi se remettre dans un cercle vertueux en termes de confiance. Son crash ne l’a pas aidé mais il sait qu’il peut compter sur nous, sur ses mécaniciens, pour le relancer sur la meilleure trajectoire à chaque fois."

Quant à l’accrochage en course ? Il est déjà pardonné par Christian Horner, le directeur.

"Selon nous, c’était un incident de course. Il n’aurait pas dû être pénalisé pour ça, même si 5 secondes ça reste assez juste. Magnussen est allé au loin à cause d’un vibreur, Alex a vu une opportunité. Il faut savoir tailler son chemin à travers le peloton et ce n’est pas passé sur ce coup-là."

Red Bull

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less