Formule 1

Pour sauver Interlagos, Sao Paulo renonce à privatiser le circuit

Une solution à court terme pour l’instant, Rio pousse toujours

Recherche

Par Olivier Ferret

17 mai 2019 - 11:14
Pour sauver Interlagos, Sao Paulo (...)

La municipalité de Sao Paulo a voté en urgence une loi permettant de garder le circuit d’Interlagos sous la propriété de la ville et abandonne, pour l’instant, les projets de privatisation.

En continuant à louer le circuit au promoteur, la ville prend donc à sa charge tous les frais liés aux infrastructures, ce qui doit permettre de garantir le financement du prix du plateau exigé par la FOM.

Le but est clairement d’assurer, à court terme, une présence sur le calendrier en 2020, pour la dernière année prévue au contrat.

Mais le président Jair Bolsonaro tient toujours à ce que le Grand Prix déménage sur un nouveau circuit, à Rio de Janeiro, pour la même année. Un projet qui semble irréaliste à monter et finaliser en moins de 18 mois.

C’est dans ce contexte que Liberty Media a décidé de se rendre en urgence au Brésil pour tenter d’y voir plus clair. Une rencontre est prévue avec les officiels de Sao Paulo comme de Rio de Janeiro. Le promoteur de la course de Rio, Chloe Targett-Adams, a confirmé une réunion à venir dans l’hôtel Copacabana Palace.

Circuits

expand_less