Formule 1

Pirelli : L’écart entre les médiums et les tendres est plus élevé qu’attendu

Pirelli s’attend à voir le record de la piste tomber

Recherche

Par Valentin Vilnius

15 mars 2019 - 13:25
Pirelli : L'écart entre les médiums (...)

Les premiers essais libres de la saison ont livré leurs enseignements sur les nouveaux pneus Pirelli, censés être plus conservateurs.

Le manufacturier italien a constaté, avec quelque surprise, que les voitures étaient « plus rapides que l’an dernier. ». Le chrono de Lewis Hamilton en EL2 était ainsi 1,3 seconde plus rapide que le chrono équivalent de l’an dernier, en dépit du nouveau règlement aérodynamique. Il existe, dès lors, « une forte chance » pour que le record de la piste soit battu en qualifications.

Dans le milieu de grille, Pirelli estime que « les écarts semblent resserrés ». Cependant, les écuries de pointe disposent d’un avantage clair et plus important.

La piste a, comme attendu, fortement évolué entre les EL1 et les EL2, puisque le circuit n’est pas permanent. « Les pneus se sont comportés comme attendu aujourd’hui » estime Pirelli, qui remarque que toutes les équipes ont pu essayer les trois composés dans des conditions relativement favorables et chaudes (42 degrés sur la piste l’après-midi).

« La performance des pneus est satisfaisante » selon Pirelli, qui n’a repéré ni graining ni cloquage. Le graining aperçu à Barcelone, par temps plus froid, « a disparu avec des températures plus élevées, comme attendu » se félicite Pirelli.

Entre les médiums et les tendres, le différentiel de performance est d’environ 0,9 seconde par tour, un peu plus que prévu. Entre les médiums et les durs, le différentiel n’est que de six dixièmes.

Mario Isola, le directeur de Pirelli pour la F1, a tenu, dans son briefing du vendredi, à d’abord rendre hommage à Charlie Whiting.

« Les évènements de ce week-end sont insignifiants après la perte de Charlie Whiting hier, qui va laisser un vide massif dans le sport, impossible à combler. J’ai travaillé étroitement avec lui depuis notre arrivée en F1, et nous allons tous grandement le regretter chez Pirelli. »

« S’agissant des pneus, il n’y avait aucune grande surprise en ce premier jour d’essais libres, à part un écart de presqu’une seconde entre les tendres et les médiums, un peu plus qu’attendu. »

« A en juger du retour initial des équipes, elles semblent heureuses de la performance générale des pneus dans ces conditions, alors que pour les fans, avoir seulement, comme appellations, les durs, médiums et tendres sur la piste, rend tout plus simple à comprendre. »

« Il y a encore beaucoup de choses à venir dans ce week-end. L’expérience nous montre que ce circuit continue à évoluer. »

Pirelli

expand_less