Formule 1

Pirelli explique les critiques sur les pneus 2021 à Bahreïn

Un "manque de communication" avec les équipes de F1

Recherche

Par Emmanuel Touzot

1er février 2021 - 18:09
Pirelli explique les critiques sur (...)

Lors du Grand Prix de Bahreïn 2020, les pilotes de F1 ont eu un premier aperçu des gommes pour 2021. Ce test était le second après Portimão, mais c’était le premier où toutes les équipes avaient le même composé.

Et les réactions hostiles envers ces pneus ont fait du mal au manufacturier, qui explique qu’un manque de communication a poussé les équipes à tester les pneus dans des conditions non adaptées. Il rappelle que le test suivant, à Abu Dhabi, s’est fait dans de bien meilleures conditions.

"Je crois qu’il y a eu un manque de communication à ce sujet parce que le test à Abu Dhabi était bien meilleur" explique Mario Isola, directeur de Pirelli en F1. "Certaines équipes ont décidé de tester les pneus à Bahreïn sans, par exemple, modifier la configuration ou ajuster la pression des pneus, mais c’était leur décision."

"C’est une discussion que nous avons eue après Portimão, où nous avons sélectionné une nouvelle construction, où nous avons peaufiné les réglages pour pouvoir résister aux charges supplémentaires qui sont prévues pour l’année prochaine."

"À Portimão, nous avions différentes solutions et toutes les équipes n’avaient pas la possibilité de tester les nouveaux pneus. Nous avons demandé à la FIA ce que nous pouvions faire pour donner une chance équitable à tout le monde. Nous avons fait un gros effort pour produire des pneus pour Bahreïn et Abu Dhabi et leur donner la possibilité de les tester."

L’objectif était aussi de laisser aux équipes le choix des conditions de ces tests, contrairement au Portugal : "Après Portimão, nous avons également discuté de la possibilité de donner plus de liberté aux équipes car à Portimão, tous les plans de roulage ont été appliqués par Pirelli pour les tests."

"C’était à Pirelli de décider pendant ces 30 minutes des EL2, ce qu’il fallait faire. Après Portimão, les équipes ont déclaré ’nous aimerions avoir un peu plus de liberté pour tester les pneus d’une manière qui nous soit utile, pour recueillir des données en vue de notre préparation pour l’année prochaine’."

"Nous savons évidemment que, par exemple, l’équilibre des nouveaux pneus est davantage orienté vers le sous-virage. Si vous n’équilibrez pas la voiture, vous aurez beaucoup de sous-virage. Mais si cela leur est utile pour collecter des données, alors pourquoi pas."

"Ce qui est important, c’est qu’ils expliquent aux pilotes ce que nous faisons et pourquoi nous le faisons. Il s’agit de fournir un pneu aussi bon que possible, qui soit capable de faire face à cette charge supplémentaire cette année et c’était le but."

Pirelli

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less