Formule 1

Norris 5e après un autre finish formidable, Sainz dépité après un arrêt raté

Une belle entente entre les deux pilotes McLaren

Recherche

Par A. Combralier

12 juillet 2020 - 17:57
Norris 5e après un autre finish (...)

Comme le week-end dernier, Lando Norris a offert aux fans de McLaren un finish formidable à suivre : à quelques boucles de la fin, et malgré ses douleurs au dos, l’ex-rookie a foncé dans le peloton pour dépasser coup sur coup Daniel Ricciardo, Lance Stroll puis, sur la ligne, un Sergio Pérez à l’aileron avant endommagé.

Une nouvelle fois, Lando Norris engrange de gros points pour finir meilleur des autres à la 5e place !

« C’était très amusant » réagissait-il après l’arrivée.

« Le premier relais ne m’a pas plu car nous étions dans un train de voitures avec DRS, et ensuite nous avons roulé beaucoup plus longtemps que ce que l’on aurait pu penser avec les pneus tendres - 45 tours. Cela montre ce qui se passe quand vous êtes dans l’air sale. Je ne pense pas que c’était mauvais. J’ai décidé de prendre soin des pneus dès le début. »

« Carlos était le leader du peloton et il gérait. La meilleure chose que j’aurais pu faire, c’est de m’occuper de mes pneus. Une décision formidable. »

« Deux premiers week-ends géniaux, je ne pensais pas que ça se passerait aussi bien, nous avons tiré le meilleur parti des erreurs de tous les autres et je pense que j’attends le prochain Grand Prix avec impatience. »

Lando Norris peut remercier notamment son coéquipier Carlos Sainz, qui ne l’a pas retenu en pleine course et lui a ainsi permis de revenir sur les Racing Point. Cela lui permet de garder sa 3e place au championnat !

« Je suis toujours 3e ? Je prends ma retraite ! »

« C’est une stratégie parfaite avec Carlos Sainz. Grâce à lui… sans son aide, je ne serais à cette position aujourd’hui. »

Dans l’autre McLaren, Carlos Sainz a été fair-play en laissant passant son coéquipier. L’Espagnol a été récompensé en fin d’épreuve en signant le meilleur tour, pour glaner un point supplémentaire. Mais il regrette un arrêt manqué qui a ruiné sa course…

« Cet arrêt, c’était la clé de la course. Après un si mauvais arrêt de huit secondes, j’ai dû sortir dans le trafic. J’ai dû user mes pneus pour dépasser toutes ces voitures, alors que nous pensions être devant elles. J’ai détruit le pneu et la course a ensuite été très longue. Le rythme ne manquait pas, mais le pneu était très usagé après les dix premiers tours après l’arrêt au stand, ou en se battant contre les Racing Point qui étaient dans une autre division aujourd’hui. Ensuite, j’ai fait le tour le plus rapide avec le nouveau pneu, mais cela en vaut la peine car la clé a été dans ce pit stop et les tours suivants. »

Visiblement, le meilleur tour ne soulage pas Carlos Sainz qui, en partant 3e de la course, ne s’attendait pas à finir si loin.

« Le meilleur tour, c’est le cadet de nos soucis, nous étions dans un no man’s land. L’arrêt au stand nous a coûté une cinquième place qui aurait pu être obtenue dans une course normale. »

McLaren

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less