Formule 1

Mercedes F1 explique la stratégie de Hamilton au GP d’Espagne

Shovlin raconte la mise en place du deuxième arrêt

Recherche

Par Emmanuel Touzot

13 mai 2021 - 11:26
Mercedes F1 explique la stratégie de (...)

L’ingénieur de piste en chef chez Mercedes F1, Andrew Shovlin, est revenu sur la stratégie victorieuse de Lewis Hamilton lors du Grand Prix d’Espagne à Barcelone. Il explique qu’elle a été inspirée par la dégradation bien plus importante que prévu sur les gommes.

Hamilton était deuxième lors du premier relais et Max Verstappen s’est arrêté avant lui, prenant une plus grande avance. Hamilton a alors réussi à remonter assez vite et Mercedes a déployé une stratégie similaire au GP de Hongrie 2019, avec un arrêt supplémentaire et un sprint pour le pilote, afin qu’il remonte en pneus plus frais.

"Les conditions étaient assez différentes de celles que nous avions vues en essais libres mais avec les runs effectués par Lewis et Max, nous pouvions voir que la performance des pneus chutait davantage que dans les simulations effectuées avant le GP, où les stratégies à un et deux arrêts étaient très proches en performance" explique Shovlin.

"Mais quand nous avons débuté le deuxième relais, nous avons sérieusement commencé à penser à faire cela. Nous avons regardé la dégradation afin de nous assurer que Lewis puisse le rattraper sur un autre train de pneus et qu’il ait la performance suffisante pour le dépasser. Et dans ce relais, nous avons surtout cherché à voir quel serait le tour idéal pour s’arrêter."

"Nous savions que c’était quelque part entre le 40e et le 43e et que si nous nous arrêtions trop tôt, le temps qu’il rattrape Max, ses pneus n’auraient plus assez de grip pour pouvoir passer. Si nous nous arrêtions trop tard, nous ne lui aurions pas assez donné de tour restants pour remonter et attaquer."

Eviter que Red Bull ne tende le même piège à Mercedes F1

Shovlin admet avoir pris la décision de faire ce deuxième arrêt au dernier moment, même s’il savait qu’il allait venir : "Comme je l’ai dit, il fallait ajuster les détails, mais la décision n’est jamais prise avant que nous décidions de passer à l’action."

Bien que Hamilton se sentait en mesure de dépasser sur la piste sans s’arrêter une seconde fois, Shovlin a préféré jouer la carte stratégique qui lui semblait la meilleure, dans le but principal d’empêcher Red Bull de déployer une stratégie similaire pour son pilote si Hamilton avait pris la tête.

"Je pense que les pneus plus frais qui étaient sur la voiture de Lewis, cela se serait produit à un moment car Max aurait commencé à subir une dégradation significative en fin de course. Cependant, si nous avions fait cela, on aurait eu le désavantage d’être en tête, et Max aurait pu faire à Lewis ce que nous lui avons fait."

"Il aurait ainsi pu convertir sa stratégie en deux arrêts dès le moment où Lewis l’aurait dépassé, et cela aurait pu se produire au moment où nous avons décidé de faire cet arrêt aux stands supplémentaire."

Mercedes

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less