Formule 1

Mercedes F1 a dû raccourcir ses relais pour tester toutes ses pièces

La contrepartie du retard accumulé le vendredi matin

Recherche

Par Olivier Ferret

19 mars 2021 - 12:10
Mercedes F1 a dû raccourcir ses (...)

Mercedes F1 a commencé ses tests du mauvais pied à Bahreïn car elle a rencontré un problème de boîte de vitesses qui a nécessité un changement après le premier tour d’installation de Bottas, ce qui a confiné le Finlandais au garage pendant presque toute la première demi-journée.

L’équipe allemande a ensuite tenté de rattraper son retard pendant les deux jours et demi restants, et bien que James Vowles admette que l’équipe a réussi à récupérer une partie du retard, ce n’était pas entièrement satisfaisant.

"Nous planifions évidemment les éléments à tester avant d’être sur place, puis vous essayez de les traiter dans un ordre globalement prioritaire," explique le directeur de la stratégie.

"Manquer pratiquement toute la première moitié de la journée a été un gros échec, et cela signifiait que nous devions travailler plus dur pour la récupérer, mais à la fin du test, nous avons réussi à en rattraper la majorité."

Comment Mercedes a-t-elle adapté son programme ?

"Le compromis était surtout sur le nombre de tours de tests, nous avons dû raccourcir certaines des séries pour pouvoir tenir compte du nombre d’éléments à passer en revue."

"Donc, là où nous avions prévu de faire 10 ou 12 tours chronométrés sur une série, cela s’est réduit à 7 ou 8, ce qui est un peu court pour évaluer certains des éléments. Notamment pour ceux qui ont un impact sur la dégradation ou l’usure des pneus. De ce côté, notre test à Bahreïn n’a clairement pas été satisfaisant."

Mercedes

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less