Formule 1

Honda pourrait continuer à collaborer avec Red Bull après 2022

Alors que Marko continue à mettre en place la filiale moteurs

Recherche

Par Olivier Ferret

19 mars 2021 - 12:47
Honda pourrait continuer à collaborer

Comme nous vous le rapportions hier, le Dr Helmut Marko a une fois de plus minimisé les chances de Red Bull d’inciter Andy Cowell à revenir en Formule 1 pour diriger les nouvelles opérations "moteur" de Red Bull Powertrains à Milton Keynes.

Ne pas avoir de directeur n’empêche pas Red Bull de préparer déjà activement les installations moteurs avant le départ officiel de Honda à la fin de l’année.

"Nous supposons que notre infrastructure sera prête à la fin du printemps ou au début de l’été," explique Marko.

"Dans le même temps, nous avons lancé des offres d’emploi et avons déjà reçu de très bons retours."

Marko admet que les détails du programme moteurs de Red Bull au-delà de 2022 ne sont actuellement pas clairs, mais il est possible que Honda reste contractuellement impliqué dans le projet à certains égards.

Yasuaki Asaki, qui dirige l’usine Honda F1 au Japon, admet que des collaborations pourraient se poursuivre.

"Le niveau d’engagement de Honda dans le développement du moteur en 2022 n’a pas encore été défini dans le contrat final. Jusqu’à présent, le moteur était badgé Honda, nous décidions. Mais maintenant que ce sera un moteur Red Bull, ils auront le dernier mot."

"S’ils veulent que nous développions quelque chose et que nous l’incluions dans le contrat, nous pouvons le mettre en œuvre, dans la limite du temps que nous pouvons leur consacrer. Honda a d’autres projets sur lesquels nous devrons travailler."

La complication à venir pour Red Bull est le passage au carburant E10 à partir de 2022, sur lequel Honda travaille déjà.

"Ils ne peuvent pas courir s’ils ne sont pas préparés pour la nouvelle réglementation, donc nous travaillons déjà pour ajuster le moteur même si le contrat n’est pas encore prêt."

Et il y a ensuite un deuxième volet à préparer, celui du moteur 2025.

"Nous devons également discuter avec Honda de la manière dont nous continuerons après 2025," reprend Marko. "Soit nous aurons un nouveau fournisseur de moteurs, soit nous devrons développer davantage le moteur Honda."

"Dans l’état actuel des choses, les choses avancent de manière positive. Les nouvelles réglementations pour les unités de puissance arrivent et le plafond budgétaire nous aide également en termes de développement de notre filiale "moteur". Je suis donc optimiste à ce sujet."

Red Bull

Honda

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less