Formule 1

Mercedes F1 ’a choisi le bon circuit’ pour changer le V6 de Hamilton

La victoire a prouvé à Shovlin que c’était la bonne décision

Recherche

Par Emmanuel Touzot

15 novembre 2021 - 15:33
Mercedes F1 ’a choisi le bon circuit’

Le directeur de l’ingénierie en piste de Mercedes F1, Andrew Shovlin, révèle que l’équipe voulait offrir à Hamilton un moteur frais pour la fin de saison et pour le GP du Brésil. Selon lui, le format mais surtout le circuit ont été des arguments pour une pénalité de cinq places dimanche.

"Il n’y avait pas de raison technique de changer, que nous ne pensions pas que nous risquions de tomber en panne" a expliqué Shovlin. "Bien que, vous savez, ces unités de puissance fonctionnent durement et vous ne pouvez jamais prendre leur fiabilité pour acquise."

"Mais il est intéressant de prendre une pénalité lors d’une Qualification Sprint car si vous pouvez gagner le samedi, vous pouvez marquer plus de points et réduire le déficit. C’est aussi un circuit sur lequel nous espérions pouvoir doubler et récupérer des positions. Et nous l’avons prouvé au cours des deux derniers jours."

Selon lui, ce moteur à combustion interne supplémentaire pour Hamilton sera bénéfique lors des trois dernières courses : "Vous voulez en avoir dans votre pool maintenant, parce qu’au moment où l’on arrivera à Abu Dhabi, changer ne donnera un avantage que pour une course."

"Il y a donc un certain nombre de raisons, et ce n’est jamais noir ou blanc parce que vous ne savez pas comment le week-end va se dérouler. Mais à la réflexion, je pense que nous avons choisi un bon circuit pour le faire."

Shovlin a été surpris de voir la W12 apte à suivre facilement dans le sillage de la Red Bull, et il explique l’avantage qu’avait Hamilton sur la dégradation des pneus en mettant la pression, ce qui a permis au septuple champion du monde de dépasser.

"Ce qui est important, c’est que nous avons vu que nous pouvions rester derrière une voiture. Nous pouvions faire un bon virage 12. Nous avions une bonne motricité. Et ce sont les ingrédients dont vous avez besoin pour être en mesure de doubler ici."

"Mais l’autre facteur était que Max, au moins, avait une dégradation beaucoup plus élevée et a usé ses pneus vite. Et l’un des facteurs clés était que Lewis pouvait suivre. Il a pu pousser Max. Max n’a pas été en mesure d’économiser ses pneus, et vraiment, c’était le facteur décisif."

Mercedes

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less