Formule 1

McLaren F1 redresse la barre et renoue avec une double Q3

Mais Sainz regrette l’écart avec les Racing Point

Recherche

Par Alexandre C.

15 août 2020 - 18:02
McLaren F1 redresse la barre et (...)

Après une dernière séance de qualifications difficile à Silverstone, conclue par une 13e place, Carlos Sainz a rectifié le tir à domicile, avec une 7e place encourageante, juste devant son coéquipier.

La McLaren est à sa place mais Sainz regrette l’écart de plus de cinq dixièmes sur la Racing Point de Sergio Pérez…

« Je me sentais très à l’aise au début des qualifications, mais c’est dommage que je n’aie pas progressé en Q3 par rapport aux autres, qui ont pas mal progressé. Nous n’avons rien trouvé de plus dans la voiture ou sur la piste. La septième place est la qualification que nous méritons, si j’avais fait un meilleur troisième secteur, j’aurais pu passer Albon mais pas Racing Point. »

« Selon la chance que vous avez, vous obtenez un mauvais coup de vent dans un virage et vous perdez un dixième et demi. Mais en Q2, je n’étais pas aussi à l’aise dans le dernier secteur. Le vent s’est un peu levé, il nous a un peu influencés. »

En course, que peut faire Sainz pour progresser dans le top 6 ?

« Ça va être une stratégie difficile, il fait très chaud et on transpire. C’est peut-être aussi l’une des courses les plus physiques de l’histoire de ce sport à cause de la vitesse de ces voitures et de la chaleur de Barcelone, un circuit très physique. Ce n’est pas seulement une question de stratégie, le pilote va beaucoup souffrir. »

Lando Norris a, comme depuis le début de saison, de son côté réussi à atteindre la Q3. 8e au départ, que peut-il espérer de plus demain ?

« Je suis assez heureux. Hier, nous ne attendions pas à que ce soit si évident d’être en Q3, c’est très serré, ça l’est toujours. Mais on a pu extraire un peu plus de performance de la voiture. C’était la clef pour la Q3. La 6e place était possible, j’ai eu un blocage de pneus. C’est un peu frustrant que de petites erreurs, aujourd’hui, peuvent vous coûter tant. C’est ainsi. J’aurais pu aussi être 40 centièmes plus lents et être bien plus loin. »

« Carlos m’a battu de manière juste aujourd’hui. Il a été plus rapide tout le week-end, il faut dire qu’il a l’avantage car il est chez lui ! »

« Il faudra gérer les pneus, c’est comme en F2, et cela peut faire la différence. Mais c’est toujours de la bonne course, les pilotes peuvent vraiment jouer dessus. Vous pouvez modifier l’équilibre de la voiture, jouer avec la stratégie, pour éviter d’user trop les pneus. Il faudra éviter de bloquer les pneus avant. Il y a beaucoup de choses que vous pouvez faire avec votre ingénieur pour régler tout cela. Mais sur cette piste, les qualifications sont très importantes, il est très difficile de dépasser. »

McLaren

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less