Formule 1

McLaren aurait pu faire encore mieux, mais la satisfaction domine

Norris signe un superbe résultat

Recherche

Par Emmanuel Touzot

1er avril 2019 - 15:12
McLaren aurait pu faire encore (...)

Il y a de nombreuses raisons de sourire dans les garages et à l’usine McLaren après le Grand Prix de Bahreïn, deuxième manche de la saison 2019. Les deux monoplaces ont atteint la Q3 lors des qualifications et s’élançaient septième et neuvième sur la grille de départ.

Malgré un contact qui a ruiné sa course, Carlos Sainz a roulé dans un gros rythme, tandis que Lando Norris a réussi à remonter après avoir été sorti de la piste en début de course. Le Britannique a inscrit ses premiers points avec une belle sixième place, très prometteuse pour l’équipe.

"D’un côté, nous sommes ravis, mais de l’autre, nous nous demandons ce qu’il aurait pu se passer" admet Gil de Ferran, directeur sportif de McLaren. "Ce qui est arrivé à Carlos, qui avait montré un gros rythme en début de course et même après, est vraiment dommage. Le contact a ruiné ses chances de bon résultat."

"Pendant ce temps-là, Lando n’a pas manqué d’être spectaculaire. Après avoir été malmené en début de course et avoir perdu des places, son pilotage jusqu’à la sixième place a été parfaitement dosé, avec un bon mélange de détermination, d’agressivité, de rythme et de gestion des pneus."

De Ferran note les nombreuses possibilités stratégiques réservées par la course ainsi que la hiérarchie très serrée : "C’était une course dont il était difficile de déterminer la meilleure stratégie, car les conditions jouaient un grand rôle dans le comportement des pneus, sans parler des faibles écarts."

"Nous avons réussi à exécuter de bons arrêts aux stands et une bonne stratégie pour ramener nos premiers points de la saison. Nous terminons cette 2e course ravis et encouragés par les résultats, mais nous restons complètement concentrés car il y a beaucoup de travail devant nous."

McLaren

expand_less