Formule 1

Les statistiques après le Grand Prix de Bahreïn

Premier podium et premier meilleur tour pour Leclerc

Recherche

Par A. Combralier

1er avril 2019 - 15:41
Les statistiques après le Grand Prix (...)

Grâce à une Q3 particulièrement réussie, Ferrari a verrouillé la 62e première ligne dans son histoire, soit désormais autant que Williams et McLaren.

C’est évidemment la première pole position de Charles Leclerc en F1 – il avait déjà signé la pole en F2, à Bahreïn, l’an dernier. Le pilote Ferrari est devenu, lors du 999e Grand Prix, le 99e poleman de l’histoire de la F1, et le deuxième plus jeune de l’histoire (après Sebastian Vettel au Grand Prix d’Italie 2008).

Charles Leclerc est aussi le premier Monégasque à signer le meilleur temps en qualifications. Monaco est le 21e État indépendant à avoir un de ses pilotes poleman en F1 – et le 28e à compter un pilote sur le podium.

Leclerc est le 6e plus jeune pilote à goûter au champagne sur un podium de F1.

Il aurait pu devenir le premier pilote, depuis Pastor Maldonado au Grand Prix d’Espagne 2012, à signer sa première pole et sa première victoire dans le même week-end.

Il restera comme le 50e pilote à avoir mené une course dans l’histoire de Ferrari.

(Très) maigre consolation pour Leclerc : il a signé le premier meilleur tour de sa carrière (avec le point bonus à la clef) et son premier podium. Le pilote Ferrari, grâce à ce point du meilleur tour, est devenu le premier pilote à marquer 16 points le dimanche – ironiquement, Charles Leclerc porte aussi le numéro 16.

Lewis Hamilton a remporté sa 74e victoire en carrière, la troisième à Bahreïn. Plus que 17 pour rejoindre Michael Schumacher !

Hamilton n’a jamais manqué le podium à Sakhir depuis 2014.

C’est le premier doublé à Bahreïn de Mercedes depuis 2014 (le fameux « duel dans le désert » entre Lewis Hamilton et Nico Rosberg).

Même de 2014 à 2018, Mercedes n’était jamais parvenue à ouvrir la saison par deux doublés consécutifs – pas même en 1955, année du titre pour la marque allemande.

Valtteri Bottas vient de dépasser les 1000 points en carrière. Il n’a jamais abandonné sur le circuit de Bahreïn.

Max Verstappen a failli décrocher son 7e podium d’affilée… mais la voiture de sécurité en fin d’épreuve a mis un terme à sa belle série.

A la faveur d’une stratégie décalée, Daniel Ricciardo a brièvement occupé la tête de la course : c’est une première pour Renault depuis le Grand Prix de Singapour 2009.

Sebastian Vettel a été fébrile en course et n’a fini que 5e, loin derrière Max Verstappen. Cela fait désormais 10 courses que l’Allemand n’a plus gagné. Sur les 10 dernières courses, il a commis 4 erreurs de taille, enchaînant les tête-à-queue.

L’Allemand a mené 99 GP dans sa carrière au terme de ce Grand Prix. Seuls Lewis Hamilton et Michael Schumacher le devancent à cet exercice.

Cette course fut la 8e de l’histoire à se finir derrière une voiture de sécurité. La dernière fois ? C’était en Chine, en 2015.

Lando Norris a marqué ses premiers points en F1, et signé également le meilleur résultat de McLaren depuis Melbourne 2018 (5e place de Fernando Alonso). Des points dès sa deuxième course : voilà une belle performance pour le rookie. Jenson Button en avait fait de même en 2000 !

Pierre Gasly a marqué ses premiers points pour Red Bull, mais il termine quatre places plus loin que l’an dernier à Bahreïn, quand il pilotait une Toro Rosso.

Alexander Albon a marqué ses deux premiers points en carrière. C’est la première fois qu’un Thaïlandais marque des points en F1 depuis le Prince Bira au Grand Prix de France 1954 !

Kimi Räikkönen est le seul pilote de milieu de grille à avoir inscrit un point lors des deux premiers Grands Prix. Une régularité qui paie puisque Alfa Romeo occupe la 4e place au classement des constructeurs.

expand_less