Formule 1

Masi : La FIA n’avait pas le temps de convoquer Ferrari avant le départ

Un problème de quantité de carburant à Abu Dhabi

Recherche

Par Olivier Ferret

2 décembre 2019 - 09:34
Masi : La FIA n’avait pas le temps (...)

Le directeur de course de la FIA, Michael Masi, a expliqué pourquoi le problème de la quantité de carburant mesurée à bord de la Ferrari de Charles Leclerc a été traité après la course.

En effet, 45 minutes avant le départ à Abu Dhabi, les commissaires ont noté un écart de 4,88 kilos entre les données fournies par la Scuderia et les mesures réalisées.

"Il n’y avait pas le temps pour tout faire avant le départ. Dans le cas d’une infraction au règlement technique, il y a un processus à suivre et il implique de pouvoir entendre l’écurie, qu’elle présente son dossier. Et vu la complexité, cela ne pouvait être fait au mieux que juste après la course," dit-il.

"5 minutes avant l’ouverture de la pitlane, c’est trop peu de temps pour convoquer les personnes, les entendre et juger correctement la situation."

Charles Leclerc a finalement pu prendre place sur la grille de départ à sa position normale (la 3e) et ainsi sauver sa course. Ferrari a écopé d’une forte amende de 50.000 euros pour cette erreur.

Pour déterminer la quantité d’essence dans une F1, "tout se base sur le poids," ajoute Masi.

"Ce sont des contrôles aléatoires. La voiture est pesée, ensuite l’essence est vidangée, la voiture pesée à nouveau. S’il y a une différence entre le poids déclaré et le poids réel, cela est rapporté aux commissaires sportifs."

FIA

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less