Formule 1

Marko admet une inquiétude à l’idée de voir Verstappen partir

Honda et Red Bull doivent progresser

Recherche

Par Emmanuel Touzot

9 juin 2019 - 10:44
Marko admet une inquiétude à l'idée (...)

Helmut Marko a reconnu que l’équipe Red Bull n’est pas sereine quant à la volonté de Max Verstappen de rester au sein du team qu’il l’a révélé en Formule 1. Le consultant de Red Bull Motorsport est conscient que sa structure ne progresse pas pour offrir au Néerlandais de véritables chances de victoires.

"Bien sûr que je le suis" a déclaré l’Autrichien quand on lui demandait s’il était inquiet, et qui admet avoir peur que son pilote veuille rejoindre les Flèches d’argent. "Actuellement, il n’y a qu’une seule voiture qui gagne et c’est la Mercedes. Nous sommes plus en retard, même si notre performance est meilleure."

De son côté, Verstappen a un contrat jusqu’à 2020 et admet être un peu déçu de sa monoplace, sans toutefois tomber dans la facilité en incriminant Honda : "La Red Bull de cette année n’est pas une aussi bonne voiture que l’an dernier. Je pense que Honda fait du bon boulot mais on peut toujours faire mieux. Nous devons faire progresser la voiture."

Du côté de Honda, on reconnaît un début de collaboration très positif avec Red Bull, mais aussi avec Verstappen : "Pour le moment, nous sommes très satisfaits de cette collaboration. La communication avec Max est toujours bonne et on fait tout pour faire progresser le moteur."

"Ses retours sont très simples, précis et clairs. Cela permet de mieux travailler sur les problèmes. Il dit quelque chose seulement si c’est nécessaire, et ça nous va, tant qu’il pose les questions nécessaires et pointe les problèmes. Et c’est ce qu’il fait" explique Toyoharu Tanabe.

Ce dernier ne pense pas que Verstappen s’impatientera avec Honda comme il l’a fait avec Renault, au point de devenir très virulent dans ses commentaires : "Je ne pense pas que nous devions nous attendre à des réactions émotives de Max, tant que nous restons productifs."

Cependant, le manufacturier japonais reconnaît qu’il y a encore du travail pour rattraper les performances de Mercedes, et a fortiori de Ferrari : "C’est difficile de donner un timing. Mercedes ne reste pas immobile. Nous voyons les écarts et nous devons attaquer. Notre ensemble est bon, pas fantastique mais pas décevant."

Red Bull comme Honda veulent donner au pilote une voiture pour jouer la victoire régulièrement afin d’être en position de force pour négocier, et Tanabe assure que les deux parties feront tout leur possible pour y parvenir.

"Pour le reste de l’année, Max peut être confiant quant au fait qu’il a le meilleur ensemble possible. Nous voulons qu’il gagne cette année. Il sait comment tirer le maximum de son matériel et c’est vraiment bien pour un fournisseur moteur de travailler avec lui."

Red Bull

expand_less