Formule 1

Liberty est ravi la santé des équipes de F1… mais va leur demander plus d’efforts

Puisque tout va bien, elles seront mises à contribution

Recherche

Par Alexandre C.

5 novembre 2021 - 12:36
Liberty est ravi la santé des équipes de

C’est avec une grande satisfaction que Greg Maffei, le PDG de Liberty Media et supérieur de Stefano Domenicali, a constaté les résultats très positifs de la F1 au dernier trimestre (croissance des revenus de presque 12% de plus que l’an dernier sur le même trimestre et bénéfice de 80 millions de dollars). Les équipes ont ainsi pu bénéficier de revenus en hausse par ricochet.

Et alors que les revenus progressent, les dépenses baissent (pour les écuries de pointe) ou sont beaucoup plus stables et prévisibles (pour les autres), grâce aux budgets plafonnés En clair, le bilan est bon pour la santé financière des équipes, au point que certains (Andretti hier, aujourd’hui Porsche) regardent une entrée en F1 avec les yeux de Chimène...

« L’une des choses importantes était d’aider l’écosystème. Vous avez vraiment vu les équipes se renforcer considérablement. Et j’apprécie tous les mots de gentillesse qu’ils disent maintenant sur Liberty, et sur la gestion de la F1 » a souligné ainsi Maffei devant des investisseurs de Wall Street.

« L’intérêt que vous voyez de la part de nouveaux entrants pour venir acheter des équipes n’est que l’écho de ce succès. Donc je pense qu’il y a beaucoup de choses qui se préparent de bien pour nous. »

« Toute cette demande, tous ces éléments relatifs à la solidité du système... tout est prêt pour un succès futur. La réglementation 2022 va être une étape, mais certainement pas la dernière. Je pense que nous avons une longue trajectoire de succès devant nous. Je suis très optimiste. »

Récemment Zak Brown, le PDG de McLaren Racing, a estimé qu’une équipe de F1 vaudrait bientôt 1 milliard de dollars, des propos qui font échos à ceux de Maffei, qui poursuit ainsi....

« La valeur des équipes a augmenté de façon spectaculaire. Et nous savions que c’était nécessaire. Les actions que nous avons prises avec le plafond budgétaire et autres, et le changement dans la redistribution des revenus, tout était conçu pour créer la santé de l’écosystème. Et c’est ce qui s’est passé. »

« Donc, à bien des égards, les équipes ont obtenu ce succès parce qu’il était nécessaire de les rendre saines pour que nous puissions passer au niveau supérieur. »

Quant aux équipes actuelles, si Maffei se réjouit de leur meilleure santé, il les prévient aussi : il faudra s’attendre à faire vivre cette belle popularité en faisant quelques sacrifices (peut-être avec l’augmentation du nombre de courses à venir ou bien avec une redistribution des revenus moins généreuse ?).

« Je suis très heureux de voir que les équipes se portent bien, car je pense, comme je l’ai dit, que c’était nécessaire pour le succès de la F1. Les nouveaux Accords Concorde comportent des incitations, selon lesquelles, à mesure que les revenus et les bénéfices augmentent, nous reprenons une partie de ce qui avait été donné au cours des dernières conventions. »

« J’ai déjà prévenu les équipes qu’elles devraient s’attendre à plus d’exigences de notre part, en fonction du succès qu’elles ont eu. Et elles ont souri... »

« Nous verrons donc comment se déroulent ces négociations. Mais je suis optimiste, j’espère que nous pouvons continuer à avoir du succès avec les équipes, comme nous en avons eu ces deux dernières années, et que nous en profiterons tous. »

F1 - FOM - Liberty Media

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less