Les numéros que porteront les pilotes de F1 en 2023 - Partie 2

Entre hommages et héritages familiaux

Recherche

Par Paul Gombeaud

1er janvier 2023 - 14:51
Les numéros que porteront les pilotes de

Depuis la saison 2014 de Formule 1, les pilotes utilisent un numéro permanent sur leur monoplace, ce qui permet aux fans de les identifier plus facilement que par le passé. Le champion en titre peut lui choisir de porter son numéro permanent ou le n°1.

Auparavant, les numéros étaient attribués en fonction du classement du championnat des constructeurs de l’année précédente, à l’exception du champion en titre qui devait obligatoirement porter le numéro 1.

Nous vous proposons ainsi, dans l’ordre chronologique, la liste des numéros que les pilotes porteront en 2023. En voici la deuxième partie, la première étant disponible ici.

22 - Yuki Tsunoda

Le Japonais aurait voulu utiliser le n°11 lors de ses débuts en 2021, soit celui qu’il utilisait à l’époque du karting, mais celui-ci était déjà propriété de Sergio Perez.

Le pilote AlphaTauri a donc multiplié ce numéro par deux pour terminer avec le n°22.

23 - Alexander Albon

A l’image de Lando Norris, le pilote thaïlandais est un grand fan du pilote de MotoGP Valentino qui portait le n°46 durant sa très longue carrière. Il utilisait d’ailleurs ce numéro lorsqu’il était encore en karting.

Depuis ses débuts en Formule 1, et peut-être pour éviter de copier la légende italienne, Albon a finalement opté pour le n°23, soit la moitié.

24 - Guanyu Zhou

Le pilote chinois, qui effectué ses débuts en F1 cette année, a choisi le n°24 en l’hommage du joueur de basketball Kobe Bryant, tragiquement décédé dans un accident d’hélicoptère début 2020. La légende des Los Angeles Lakers a porté ce numéro de 2006 à 2016, année où il prenait sa retraite de la NBA.

Notons qu’avant Zhou, c’est Timo Glock qui avait été le dernier pilote à porter le n°24 en F1, à une époque où les numéros permanents n’existaient pas encore.

27 - Nico Hülkenberg

Le n°27 est légendaire en Formule 1 et a été porté par certains grands noms du sport, tels que Gilles Villeneuve et Ayrton Senna notamment. Mais ce n’est pas la raison derrière le choix de Hülkenberg.

En effet, il s’agit en réalité du résultat de l’addition du jour et de son mois de naissance, lui qui est né un 19 Août.

31 - Esteban Ocon

Comme pour certains de ses homologues, le choix du pilote français remonte au karting puisqu’il s’adjugeait son premier titre dans la discipline en 2007 avec ce numéro.

De plus, lors de son premier test en F1 avec Lotus qui remonte à 2014, le natif d’Evreux arborait également le n°31.

44 - Lewis Hamilton

Si le pilote britannique utilisait ce numéro durant sa toute première course de karting, il ne savait en réalité pas lequel choisir à l’époque. Il prenait donc celui qui figurait sur la plaque d’immatriculation de la voiture de son père, qui affichait F44.

Le septuple champion a finalement rendu le n°44 légendaire car bien qu’il aurait pu utiliser le n°1 à plusieurs reprises, il a défendu toutes ses couronnes avec Mercedes F1 en restant fidèle à son numéro.

55 - Carlos Sainz

L’Espagnol aurait préféré arborer le n°5 en F1, mais celui-ci était déjà la propriété de Sebastian Vettel lorsqu’il débutait dans la discipline en 2015.

Mais il y a une autre raison derrière ce choix comme l’explique le pilote Ferrari : "Mon prénom se termine par un ’S’, ce qui ressemble à un ’5’, et mon nom de famille commence avec la même lettre, ce qui nous amène donc au n°55."

63 - George Russell

Il s’agit ici d’une histoire de famille concernant le Britannique : "Mon frère utilisait le n°63 en karting, c’est donc devenu notre numéro familial depuis."

Avec un peu d’imagination, certains imaginent que ce numéro représente également les initiales du pilote Mercedes F1 (GR), ou encore de son pays d’origine (GB).

77 - Valtteri Bottas

Comme beaucoup d’autres pilotes, le Finlandais aurait aimé utiliser le n°7 porte-bonheur, mais celui-ci était bien sûr pris par son compatriote Kimi Raïkkönen. Il en a donc ajouté un supplémentaire.

De plus, cela lui a permis de créer le logo Bo77as pour son merchandising personnel.

81 - Oscar Piastri

L’Australien, qui effectuera ses grands débuts en F1 avec McLaren en 2023, utilisait le n°11 lorsqu’il effectuait ses débuts en karting au pays. Mais alors qu’il gravissait les échelons dans le sport automobile, ce numéro était déjà pris et il décidait finalement de changer pour le n°81, qu’il a utilisé en F4 britannique et en Formula Renault Northen Eurocup notamment.

Piastri estime d’ailleurs qu’il n’a pas pris trop de risque avec ce numéro en F1 : "Ce sera le mien tant que personne d’autre ne le demande d’ici là, mais je pense être assez tranquille !"

"Lorsque je disputais ma première course, je devais choisir un numéro et le magasin de kart où je suis allé n’avait que des numéros 1 en stock, et il fallait que ce soit un numéro à un ou deux chiffres. Je ne pouvais évidemment pas être le numéro 1 pour des raisons évidentes, alors je prenais le numéro 11 pour mes deux premières courses."

"Puis nous nous sommes inscrits pour la course de l’État de Victoria mais quelqu’un était déjà enregistré sous le numéro 11. Je ne sais pas ce qui m’a inspiré le choix du 81, mais j’ai changé le premier numéro pour un 8 et c’est resté depuis."

F1 - FOM - Liberty Media

Info Formule 1

Photos

Vidéos