Formule 1

Leclerc ’n’a pas de mots’ après son élimination en Q1

Le pilote Ferrari voulait ressortir

Recherche

Par Emmanuel Touzot

25 mai 2019 - 15:43
Leclerc 'n'a pas de mots' après son (...)

Charles Leclerc était désabusé après son élimination en Q1 du Grand Prix de Monaco. Le Monégasque a demandé à ressortir pour un dernier tour mais n’a pas eu de réponse positive de la part de son équipe et avec sept dixièmes de retard sur Sebastian Vettel, il a été éliminé.

"Je n’ai pas de mots, c’est difficile à accepter, on avait largement la performance pour aller en Q3 au moins" a-t-il déclaré.

"Jeter une qualif comme ça c’est vraiment dommage."

Il avoue ne pas encore en avoir débriefé avec Ferrari mais montrait clairement sa déception, d’autant que la course s’annonce compliquée.

"Je n’ai pas eu d’explication car le team travaille toujours sur la qualification avec Seb. Ce n’est pas facile à accepter, demain ça va être plus que compliqué."

Interrogé quant à son ressenti face à un week-end gâché par Ferrari, il reste pour l’instant peu loquace.

"C’est sûr que le week end est pas mal gâché, c’est toujours un plaisir d’être avec Ferrari mais dans ces moments-là c’est pas facile."

Il a ajouté quelques mots laissant sous-entendre que c’est bien la décision de Ferrari qu’il remet en question : "Se faire éliminer en Q1 à Monaco c’est la pire chose, il fallait absolument repartir car on avait mis de l’essence pour faire plusieurs tours, on a vu que les pneus se dégradaient, et on voit au final qu’il y a qu’un dixième et demi qui nous élimine."

Pour la course, "il faut espérer de la pluie, une loterie. Parce que 16e, sur le sec, ce sera très ennuyeux. Je dois prendre beaucoup de risques, même le risque de me crasher pour remonter. Parce qu’ici c’est impossible ou presque de dépasser."

Ferrari

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less