Formule 1

Leclerc a testé de nouvelles évolutions sur la Ferrari

Vettel a roulé pour les essais Pirelli

Recherche

Par A. Combralier

14 mai 2019 - 20:51
Leclerc a testé de nouvelles évolutions

Charles Leclerc a signé le deuxième meilleur temps de cette journée d’essais à Barcelone, mais en pneus C2 (alors que Valtteri Bottas a établi le meilleur temps en C5, plus tendres). Le Monégasque a bouclé pas moins de 131 tours sur le tracé catalan.

Ferrari indique que Charles Leclerc a travaillé sur des programmes liés au développement et à la comparaison de différentes évolutions entre elles. La SF90 avait, en effet, de nouvelles pièces à évaluer, et Leclerc a ainsi collecté nombre de données pour voir lesquelles fonctionnaient le mieux, notamment au niveau du maniement de la voiture.

« Ce fut une journée positive dans l’ensemble » a commenté le jeune pilote Ferrari. « Nous avons complété une distance équivalente à deux courses et collecté beaucoup de données, qu’il nous faudra analyser pour rendre notre voiture encore meilleure. Nous allons pousser pour continuer à faire des progrès. J’ai hâte d’être de retour sur piste demain. »

En effet, Charles Leclerc roulera demain, mais dans le cadre des essais Pirelli. Il sera remplacé ce mercredi, au volant de la SF90, par le jeune pilote maison, Antonio Fuoco. L’Italien est un habitué du simulateur à Maranello, et pourra ainsi comparer les données virtuelles à l’expérience réelle. Il a déjà réalisé 856 tours dans une F1 au cours de sa carrière de pilote d’essais, la première fois au Red Bull Ring en 2015 et à Barcelone en 2016.

Il y avait une deuxième Ferrari qui roulait ce mardi, celle de Sebastian Vettel, dans le cadre des essais Pirelli. Le vice-champion du monde a bouclé 132 tours (9e meilleur temps), avec des pneus prototypes.

Ferrari

expand_less