Le président du GPDA, Alex Wurz, prend la défense de Masi

Une position délicate, un règlement sportif parfois peu clair...

Recherche

Par Olivier Ferret

16 décembre 2021 - 09:25
Le président du GPDA, Alex Wurz, (...)

Alex Wurz a soutenu le directeur de course de la Formule 1, Michael Masi.

L’Australien, ayant succédé à Charlie Whiting à la suite de son décès en 2019, a fait l’objet de critiques tout au long de ce championnat du monde 2021 très intense. Et sa dernière décision, relancer la course à Abu Dhabi alors que les procédures de la voiture de sécurité n’ont pas été totalement respectées, a permis de faire basculer le titre pilotes d’un camp à l’autre.

"Marcher sur les traces de Charlie Whiting était déjà assez difficile," confie Wurz, ancien pilote de F1, consultant en sport automobile et président du GPDA.

"La façon dont la saison a atteint son point culminant a également été si difficile."

"En diffusant ces messages à la radio, la FIA est aussi dans ce processus d’ouverture et de transparence, mais j’y vois une ligne très fine. Si j’étais eux, je ferais un peu marche arrière."

"Pour ces informations sur les affaires entre les chefs d’équipe et la direction de la course, je ferais ce que Charlie a fait et je ne les diffuserais pas. Ce n’est pas très différent d’avant, mais la situation a souvent été sur le fil du rasoir cette année, avec une polarisation entre les deux camps."

Wurz estime enfin que Masi "n’avait rien fait de mal" à Abu Dhabi.

"Pas avec le règlement sportif actuel, pas avec ses contradictions d’un article à un autre. Il y a des situations et des paragraphes qui peuvent être interprétés d’une manière ou d’une autre."

"C’est ce qui a conduit à ces situations ambiguës. Mais cela a toujours existé dans le sport, où les arbitres, qui sont humains, prennent des décisions en quelques fractions de seconde."

"Dans l’ensemble, c’était une situation extrêmement difficile pour un directeur de course avec la pression des réseaux sociaux et des médias, mais je considère que la performance de Michael est extrêmement solide. Il connaît très bien le règlement sportif."

FIA

Info Formule 1

Photos

Vidéos