Le plafond budgétaire en F1 relevé à 155 millions de dollars en 2023 ?

Inflation, Grands Prix et Sprints en plus doivent être compensés

Recherche

Par Paul Gombeaud

9 novembre 2022 - 18:19
Le plafond budgétaire en F1 relevé à (...)

Initialement fixé à 140 millions de dollars pour la saison 2022 de Formule 1, avant d’être augmenté en raison de l’inflation, le plafond budgétaire devait dans un premier temps descendre à 135 millions dans les années à venir, mais en 2023, il pourrait finalement être bien plus élevé que cela.

Cette année, les équipes se sont vues accorder 1,2 million de dollars supplémentaires pour chacune des 21 courses disputées. Et quand on sait que le calendrier de la F1 atteindra un nombre record de 23 ou 24 Grands Prix la saison prochaine, le plafond devrait une nouvelle fois exploser.

Il y aura aussi un autre facteur à prendre en compte en 2023, à savoir le nombre de weekends Sprint disputés : il y en avait trois cette année mais il y en aura deux fois plus la saison prochaine, ce qui représente là aussi des coûts supplémentaires pour les équipes.

Les courses supplémentaires (1,2 million par course au-delà de 21 Grands Prix), l’ajout de courses sprint et le surcoût lié à l’inflation ont augmenté le montant de base. Les limites budgétaires initiales ont ainsi disparu depuis longtemps.

De fait, un montant de 150 000 dollars a été ajouté pour chaque Sprint. En cas d’accident majeur, comme c’est arrivé à Pierre Gasly à Monza l’année dernière, l’équipe doit prouver que les coûts provoqués par l’incident excède les 150 000 dollars. Cette somme est alors ajoutée à leur budget.

Les équipes ont ainsi reçu 450 000 dollars supplémentaires pour les trois Sprints disputés en 2022, et ce montant pourrait donc atteindre 900 000 dollars en 2023 avec six Sprints, mais selon Auto Motor und Sport, c’est encore en discussion : "La FIA ne veut plus évaluer individuellement les dommages causés par les accidents. Cela pourrait se résumer à ce que les équipes, la FIA et la direction de la F1 négocient un montant forfaitaire plus élevé que 900 000 dollars."

L’année prochaine, l’inflation fera en effet grimper le plafond budgétaire encore plus haut. Pour 2023, c’est le taux d’inflation du mois de mars qui sera retenu. Au taux actuel de 7,9 %, cela représenterait une augmentation énorme de 10,6 millions de dollars.

A ce rythme là, le budget plafonné pourrait donc atteindre presque 155 millions de dollars en 2023, soit près de 20 millions de plus que les 135 initialement envisagés.

F1 - FOM - Liberty Media

Info Formule 1

Photos

Vidéos