Formule 1

Le PDG de Pirelli explique pourquoi il a prolongé avec la F1 d’un an

"Nous sommes neutres, mais avoir une équipe Ferrari rapide serait bon"

Recherche

Par Alexandre C.

8 mars 2021 - 13:24
Le PDG de Pirelli explique pourquoi (...)

Le contrat d’un an liant Pirelli à la F1 a été étendu – il court maintenant jusqu’à fin 2024 – afin de tirer les conséquences du report, d’un an, du nouveau règlement, prévoyant l’arrivée des 18 pouces.

Marco Tronchetti Provera a pris la parole pour l’occasion. Le PDG de Pirelli s’exprime naturellement bien moins souvent que Mario Isola, le responsable de la firme italo-chinoise pour la F1 ; c’est pourquoi ses commentaires seront scrutés par le monde de la F1…

Sur la prolongation de contrat, Provera a expliqué pourquoi Pirelli avait accepté de prendre cette décision, sans même attendre les premiers résultats des pneus 18 pouces. A quel point la F1 compte-t-elle d’ailleurs pour Pirelli ?

« Nous sommes évidemment heureux d’avoir conclu cet accord qui prolongera notre présence au sommet du sport automobile mondial jusqu’en 2024. »

« Le monde du sport automobile a également dû faire face aux difficultés causées par la pandémie de Covid-19, mais la FIA et la FOM ont fait un travail extraordinaire pour organiser un championnat de 17 courses en 2020. »

« Pirelli est aux côtés de la Formule 1 depuis plus de 70 ans, depuis la toute première course en 1950, et la société continue d’investir dans les plus hauts niveaux technologiques de recherche et développement, comme le montre l’introduction de pneus de 18 pouces dès l’année prochaine. »

« Le sport automobile fait partie de notre ADN et la Formule 1 représente un laboratoire à ciel ouvert qui nous permet d’appliquer le savoir-faire acquis sur piste à nos pneus de voiture de route, à commencer par la gamme Ultra Haute Performance qui équipe les voitures les plus prestigieuses du monde. »

Bien sûr Pirelli espère comme chacun voir la F1 être un championnat plus disputé, pour avoir plus de visibilité et donc de retombées marketing. Marco Tronchetti Provera espère aussi que Ferrari se redressera franchement : non pas parce que l’entreprise a des racines lombardes, mais tout simplement pour le bien de la F1.

« Nous sommes neutres, mais avoir une équipe Ferrari rapide serait bon pour la F1. »

« Le temps viendra où nous pourrons aussi gagner un championnat du monde avec eux. Ces dernières années, nous avons toujours gagné avec Mercedes mais nous avons vu des courses intéressantes, jamais prévisibles. »

Pirelli

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less