Formule 1

La hiérarchie de cette saison sera celle des dernières qualifications pour Steiner

Une hiérarchie déjà figée ?

Recherche

Par Alexandre C.

7 juillet 2020 - 17:31
La hiérarchie de cette saison sera (...)

En tant que directeur d’écurie, Günther Steiner a dû, chez Haas F1, passer de longues heures à préparer le plein respect du protocole sanitaire de la FIA pour le Grand Prix d’Autriche, finalement avec succès. Et selon lui, ce ne fut finalement pas un si formidable casse-tête que l’on pouvait le craindre.

« Il n’a pas été très difficile de s’adapter, tout avait été très bien organisé. Tous les processus et procédures étaient en place pour avoir un environnement de travail sûr, ou aussi sûr que possible. D’un autre côté, il y avait beaucoup moins d’activité, ce qui est parfois bon et parfois mauvais. Nous nous sommes cependant habitués à certaines choses. C’est bien que nous ayons pu reprendre les courses, quelle que soit la structure ou l’organisation du week-end. Je suis positif à ce sujet et j’attends avec impatience les prochaines courses. »

Si Haas a bien géré le sanitaire, elle aura mal géré le sportif, avec un double abandon sur problèmes de freins. Ce Grand Prix de Styrie peut-il être meilleur selon Günther Steiner ?

« Il est évident que c’était très frustrant pour nous. Nous n’avons pas eu le rythme que nous voulions et voir abandonner nos deux voitures n’est pas quelque chose de très agréable à faire. »

« Nous devons continuer à travailler sur la voiture pour avoir plus de rythme et tirer le meilleur parti de ce que nous avons. Nous devons commettre moins d’erreurs et comprendre ce qu’il en est. Travailler dur, c’est la seule façon de nous sortir de cette situation. »

« Je pense que nous avons assez de temps pour digérer les données du Grand Prix d’Autriche car, évidemment, tous nos ingénieurs sont restés en Autriche avec quelques jours pour les étudier. Il n’y a jamais de situation parfaite, on veut toujours plus de temps, mais en fin de compte, nous n’avons pas beaucoup de temps cette année avec une saison de course en seulement cinq mois. Pour moi, il faut juste continuer à faire ce que nous faisons, nous avons le temps de travailler sur les choses. J’espère que nous pourrons progresser ce week-end. »

Ainsi donc, la hiérarchie pourra-t-elle vraiment évoluer dimanche prochain ?

« Je prendrais la qualification comme reflétant la véritable hiérarchie, et non la course du week-end dernier. La course a évidemment été très spectaculaire pour beaucoup d’équipes et de pilotes. L’ordre des qualifications, je pense que c’est ce à quoi ressemblera la saison. »

« Nous allons nous battre pour sortir de la Q1 et entrer en Q2, ce n’est pas idéal, mais c’est comme ça. Mercedes est assez dominante et il y a quelques équipes juste derrière. Je pense que les choses se ressembleront beaucoup pour le reste de la saison. »

Haas F1

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less