Formule 1

La FIA admet qu’elle aurait dû pénaliser Stroll en Styrie selon Ricciardo

Mais les points ne seront pas rendus à l’Australien

Recherche

Par Olivier Ferret

19 juillet 2020 - 14:27
La FIA admet qu’elle aurait dû (...)

Daniel Ricciardo s’était plaint du dépassement de Lance Stroll à la fin du dernier Grand Prix en Styrie. Les commissaires avaient accepté la manoeuvre sur le coup mais, après une demande de révision informelle à Michael Masi, le pilote Renault F1 indique qu’il avait raison.

Malheureusement, l’Australien ne retrouvera pas les points envolés dans cette action.

"Si cela arrive à nouveau, les commissaires inverseront les positions," révèle Ricciardo.

"Ils ont reconnu après les faits qu’ils auraient agi différemment. Mais le dimanche soir et passé, le lundi aussi, les résultats sont figés et on ne peut pas revenir dessus."

"Certes, je retrouve un peu de sérénité, Michael (le directeur de course de la FIA) m’ayant dit que j’avais raison. Mais je pense que ça aurait dû être plus clair sur le coup."

"Je ne suis pas allé hors piste par choix, pour le fun. Nous en avons discuté et ils ont admis que la prochaine fois ce genre de choses serait jugé différemment."

Pour Ricciardo, la FIA avait d’abord pris en référence l’affaire du dépassement de Max Verstappen sur Charles Leclerc à la fin du GP d’Autriche l’an dernier, sur le même circuit de Spielberg. Plusieurs heures avaient été nécessaires pour valider ce dépassement et la victoire du Néerlandais.

"Les commissaires sont au courant de la différence et elle est énorme. Même virage mais conséquences bien différentes. Ils ont d’abord analysé que c’était la même chose et c’est pour ça que Lance n’a pas été pénalisé."

Renault F1 - Alpine F1 Team

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less