La calendrier de la F1 2023 ’n’aurait pu être plus coûteux’ pour les équipes

Les incohérences ce certains itinéraires sont frustrants

Recherche

Par Paul Gombeaud

11 janvier 2023 - 14:16
La calendrier de la F1 2023 'n'

Alors que la Formule 1 veut devenir neutre en émissions de carbone d’ici à 2030, la calendrier de la saison 2023 frustre de nombreuses équipes en raison des coûts qu’il génère et de l’incohérence de certains itinéraires.

En attendant de savoir si le Grand Prix de Chine sera maintenu ou remplacé, voire annulé, de nombreux exemples vont à l’encontre de la volonté de la F1 de réduire son impact sur l’environnement.

La course disputée à Miami se situe par exemple entre celles de Bakou et de l’Emilie-Romagne, tandis que le Canada fera suite à l’Espagne et précédera l’Autriche.

Cela entraine des frais de déplacement et d’hébergement très importants, sans compter bien sûr l’impact que cela peut également avoir sur le personnel des différentes écuries.

"Prenons l’Angleterre par exemple. Nous payons 25% de plus d’une année sur l’autre," déplore Beat Zehnder, le directeur sportif d’Alfa Romeo F1.

"Ca devient de plus en plus difficile partout. A Austin, tout est déjà entièrement réservé pour cette année. Nous avons tenté de réserver dix chambres supplémentaires dans notre hôtel, en vain. Tout est déjà bloqué."

"Nous avons aussi des problèmes pour faire rentrer notre personnel de Melbourne. Avant même que la date ne soit annoncée, tous les vols du lendemain de la course affichaient complets. Et quand il reste des places disponibles, il faut souvent payer deux fois plus cher qu’avant."

"La calendrier n’aurait pas pu être mis en place de manière beaucoup plus coûteuse."

Et Zehnder n’est pas le seul à se plaindre des effets du calendrier sur le personnel des équipes, puisque c’est également le cas d’Andy Stevenson, le directeur sportif d’Aston Martin F1.

"C’est extrêmement épuisant pour nos mécaniciens," regrette-t-il. "Lorsqu’il s’agit de la troisième course d’affilée, vous ne pouvez pas attendre la même performance que durant la première. Notamment en fin de saison lorsque tout le monde est à bout de souffle."

F1 - FOM - Liberty Media

Info Formule 1

Photos

Vidéos