Formule 1

L’Arabie saoudite se propose d’accueillir les W Series, le championnat 100 % féminin

En marge de la F1 l’an prochain

Recherche

Par Olivier Ferret

19 novembre 2020 - 15:39
L’Arabie saoudite se propose d’accueillir

Les W Series vont être davantage mises à l’honneur l’an prochain, en marge des Grands Prix de F1 : lors de 8 week-ends de F1 l’an prochain, des courses support de ce championnat 100 % féminin seront en effet organisées.

Alors que l’Arabie saoudite a donné l’accès aux femmes, en 2018, au permis de conduire, le royaume wahhabite voudrait de toute évidence continuer à polir son image à l’international – sans aucun doute, c’est le but de l’apparition du Grand Prix au calendrier F1.

Déjà fin 2018, des femmes avaient pu participer à des tests de Formule E… Mais avec la F1, l’Arabie saoudite franchirait une étape supplémentaire.

Le président de la fédération de sport auto saoudienne, le prince Khalid Bin Sultan Al Faisal, a donc officiellement déclaré sa candidature pour que le futur Grand Prix à Jeddah accueille une course de W Series !

« J’aimerais voir une course ou les accueillir en Arabie Saoudite. Je sais qu’il y a huit manches et j’espère que nous serons l’un des pays chanceux pour les accueillir en Arabie Saoudite. »

« Pour nous, ces deux dernières années, nous avons vraiment fait la promotion des femmes et surtout des femmes dans le sport automobile. C’est donc quelque chose que nous aimerions beaucoup faire. Nous aimerions inspirer nos habitants, nous aimerions leur apporter ce type d’événements et nous aimerions voir plus de femmes ou plus de femmes courir en Arabie Saoudite. »

« Maintenant, nous commençons avec le karting et nous avons Reema Juffali qui court en Formule 4. Pour nous, il est très important d’amener ces pilotes et ce public ici. »

Les W Series en Arabie saoudite : véritable progrès social, ou grande opération de blanchiment médiatique et politique ? Le prince penche bien sûr pour la première option.

« Le sport est pour tous et nous poussons vraiment les femmes et le sport automobile en Arabie saoudite, nous le prenons vraiment au sérieux. Ce sera une bonne chose d’inspirer nos femmes ici en Arabie Saoudite. Nous espérons donc parvenir à un accord et pouvoir les accueillir avec la Formule 2. »

Catherine Bond Muir, PDG des W Series, avait confirmé hier la piste de l’Arabie saoudite pour son championnat.

« Je n’ai aucune objection à aller en Arabie Saoudite à condition que nous puissions établir une relation significative. Et je pense que cela prendrait un certain temps à mettre en place. »

F1 - FOM - Liberty Media

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less