Formule 1

McLaren : Une ’opération à cœur ouvert’ sur sa F1 cet hiver

Pour remplacer le moteur Renault par le Mercedes

Recherche

Par Emmanuel Touzot

19 novembre 2020 - 14:52
McLaren : Une ’opération à cœur (...)

L’intersaison s’annonce limitée en termes de travail pour les équipes, qui devront seulement adapter leur fond plat arrière à la nouvelle réglementation prévue pour 2021. Mais pour McLaren, qui abandonnera ses moteurs Renault pour des blocs Mercedes, l’hiver promet d’être chargé.

"Évidemment, la tâche qui attend McLaren cet hiver avec le changement de motoriste est colossale" note le directeur de l’équope, Andreas Seidl. "C’est comme faire une opération à cœur ouvert sur notre monoplace."

"Mais indépendamment de cela, nous essayons déjà de réduire autant que possible la charge de travail des membres de l’équipe de course pendant l’hiver, et faire une semaine d’essais en moins aide aussi en termes d’intensité du programme hivernal."

Seidl n’est pas fan des calendriers à rallonge et voit d’un mauvais œil l’arrivée d’une nouvelle épreuve en 2021, portant le calendrier à 23 courses dans l’année. Il donne des idées qui permettraient aux circuits d’assurer des revenus, tout en diversifiant les destinations.

"Nous pourrions envisager d’alterner les courses d’une année sur l’autre pour nous assurer que l’on visite des endroits différents, tout en allant sur de nouveaux circuits ou sur des pistes où nous n’avons pas été dans le passé, comme nous l’avons fait cette année. Ainsi, on pourrait faire faire moins de courses et créer plus de valeur autour de ces courses, avec plus d’exclusivité.

"Mais en fin de compte, c’est une décision qui appartient à la F1. La Formule 1 est chargée de voir quelle est la meilleure voie à suivre avec toutes les analyses qu’elle fait, et nous leur faisons confiance pour prendre les bonnes décisions."

Il est partisan des week-ends sur deux jours : "En ce qui concerne le format des week-ends, je pense qu’un format de deux jours est quelque chose qui aidera à réduire la charge de travail de nos employés. Surtout pendant ces triples courses, cela pourrait aider de passer plus de temps à la maison pour nos mécaniciens et ingénieurs."

"Le vendredi soir est toujours très intensif en termes de travail, donc des week-ends compacts comme ceux que nous avons faits au Nürburgring et à Imola nous aideraient. C’est une discussion à laquelle nous sommes tout à fait ouverts et que nous aurons certainement avec la Formule 1 à l’avenir."

McLaren

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less