Formule 1

Kvyat attend de voir la performance de Toro Rosso avant de se fixer un objectif

Il veut prendre les courses les unes après les autres…

Recherche

Par Valentin Vilnius

11 février 2019 - 16:07

Dans la STR14, Daniil Kvyat aura pour mission de faire progresser Toro Rosso au classement des constructeurs – l’écurie italienne a seulement terminé à la 9e place l’an dernier.

Sur un plan plus personnel, le Russe devra aussi montrer qu’il a toujours le talent pour percer en F1. A-t-il, d’ailleurs, des objectifs précis en termes de position finale au classement ? Veut-il être par exemple, le "meilleur des autres" ?

« Nous ne savons pas exactement où nous serons. Comme tout le monde, nous travaillons dur pour avoir le meilleur package et la meilleure performance possible. Je crois en les gars de l’équipe. Ils savent ce qu’ils font. Moi et mon équipe d’ingénieurs donnerons tout notre possible pour extraire le maximum du package. »

« Nous avons l’air dans une bonne situation et je sens que tout le monde est motivé est concentré. Je peux le voir et cela me rend confiant pour le futur. »

Les performances de Toro Rosso dépendront, en grande partie, des progrès de Honda…

« J’ai suivi leur travail de près. Ils sont vraiment très motivés. Ils poussent aussi dur que possible et travaillent très dur pour développer le meilleur moteur possible. C’est exactement ce dont l’équipe a besoin. Du moment que nous travaillons tous unis, nous allons nous pousser réciproquement et viser aussi haut que possible, cela nous aidera. »

Daniil Kvyat sera le pilote le plus expérimenté de l’équipe : il aura un rookie, Alexander Albon, à ses côtés… Se sent-il comme le leader de Faenza aujourd’hui ?

« Je ferai juste mon travail, je conduirai la voiture aussi rapidement que possible et donnerai mes retours d’expérience, pour que nous décidions, ensemble, de la direction à adopter. C’est un travail d’équipe ! »

D’autres pilotes, comme Robert Kubica, font encore leur retour… cette saison sera décidément une saison « vintage », poursuit le Russe.

« Cette année, il y a un peu de renouvellement chez les pilotes, et de nouvelles règles arrivent. Robert, c’est un retour très intéressant. Je le connais depuis que je suis jeune et j’ai hâte de courir face à lui. Il a été le gars qui m’a amené le premier dans un paddock de F1 en 2009. J’étais en karting et il avait une équipe de karting. J’ai gagné une course et j’ai eu un ticket pour voir les essais de F1 à Barcelone. Robert m’a vu et m’a dit ‘Oh, c’est toi !’. Et m’a fait faire un tour dans le garage BMW. Il m’a tout montré, le volant d’une F1, la voiture, la salle des ingénieurs, tout… C’est un souvenir sympathique. »

« Autrement, j’espère que les batailles en piste seront serrées, et que les écarts ne seront pas trop importants entre les écuries. Ce serait très favorable au spectacle en piste. »

Un des moments forts de la saison de Daniil Kvyat sera le Grand Prix de Russie….

« Si je devais attendre le Grand Prix de Russie pour vivre un moment fort, ça serait long ! Je profiterai de chaque course cette année. En les prenant les unes après les autres. Bien sûr, Sotchi sera toujours un plaisir, mais l’Australie, Bahreïn, et la Chine aussi, parce que ce seront les trois premières courses. »

« J’ai vraiment hâte que la saison commence. Prenons les courses les unes après les autres. D’abord, les essais de Barcelone, ensuite Melbourne, ensuite course après course. C’est le plan le plus sage. »

Toro Rosso

expand_less