Formule 1

Haas et Toro Rosso n’ont pas le même avis sur la réforme du Parc Fermé

Un sujet toutefois secondaire pour Tost

Recherche

Par A. Combralier

9 juin 2019 - 15:23
Haas et Toro Rosso n'ont pas le même (...)

Les plans de Liberty Media et de la FIA pour 2021 ont commencé à fuiter en détail. Une surprise s’est glissée dans le projet de la gouvernance du sport et des Américains : durcir les règles du Parc Fermé. Les voitures ne pourraient plus être modifiées à partir du vendredi matin – aujourd’hui, le Parc Fermé s’applique juste avant les qualifications.

Le but serait de réduire l’avantage dont disposent les écuries de pointe pour analyser davantage de données que les autres. Un projet qui ne séduit pas chez Mercedes comme chez Ferrari, comme nous vous le rapportions.

Mais les équipes de milieu de grille sont-elles prêtes à accepter ce temps précieux en moins ? Elles ne sont pas forcément sur la même longueur d’onde sur ce sujet, comme on en témoigne chez Haas et Toro Rosso.

Günther Steiner, le directeur de Haas, se dit ouvert à cette proposition.

« Je suis OK avec cela. Nous devons juste bien le prévoir, pour savoir comment faire, être bien préparés. Nous nous adaptons assez vite ici. Il y a assez de gens pour y travailler. »

Liberty Media a également annoncé une compression de la présence des équipes dans les paddocks : la journée médias sera reportée au vendredi matin, et les essais libres 1 et 2 décalés dans l’après-midi.

« Oui, ce serait une solution » poursuit Günther Steiner. « Commencer le vendredi tout évènement, alors que nous commençons le jeudi aujourd’hui, parce que nous sommes tous ici le jeudi. »

Franz Tost, pour Toro Rosso, apporte une voix divergente : il rejoint plutôt l’avis de son compatriote Toto Wolff, opposé au changement de règle du Parc Fermé.

« Il y a beaucoup de discussions en cours, mais je ne suis pas un grand ami de cette solution. Le vendredi, c’est un jour important aussi pour les organisateurs du Grand Prix, pour tout l’aspect financier. »

« Etre le vendredi ou le jeudi sur le circuit, je ne pense pas que cela fasse une grande différence. Il faut améliorer le spectacle, réduire les coûts, distribuer les revenus d’une manière plus juste. Ça, c’est le plus important. »

« L’histoire du Parc Fermé est absolument secondaire. OK, nous en discutons avec les équipes aujourd’hui, mais je ne pense pas que ces changements soient importants par rapport aux sujets que j’ai mentionnés juste avant. Je ne pense pas que nous devions changer quoi que ce soit à ce sujet. »

FOM (Liberty Media)

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less