Formule 1

Grosjean révèle un problème étrange qui rend sa Haas F1 totalement imprévisible

Un problème qui touche aussi Ferrari ?

Recherche

Par Alexandre C.

25 octobre 2020 - 13:06
Grosjean révèle un problème étrange (...)

Maintenant que Romain Grosjean sait qu’il quittera Haas l’an prochain, les langues commencent à se délier : le Français a ainsi révélé hier, dans le paddock de Portimao, un problème étrange qui affecte son pilotage.

Haas souffre constamment ainsi d’une surchauffe de suspension arrière, altérant la hauteur de caisse de la F1. Ainsi, la VF-20 se montre plus inconstante que prévu, en raison de cette instabilité de la suspension arrière causée par la surchauffe.

Et Romain Grosjean a même chiffré cette perte aérodynamique – qui ne serait pas négligeable du tout…

« Nous nous battons contre la surchauffe de la suspension arrière, ce qui signifie que le châssis continue à se modifier et que la hauteur de caisse change constamment à l’arrière. D’un tour à l’autre, cela peut affecter 4,4% de l’équilibre aérodynamique. »

« La surchauffe commence à la fin des EL3, cela atteint la hauteur de caisse, puis ça se refroidit et alors, vous commencez les qualifications avec une base différente. Ensuite, à chaque tour, la suspension arrière chauffe et la hauteur de caisse à l’arrière change. Normalement, nous avons un peu de mal, mais ce week-end, à Portimao, la magnitude est deux fois plus importante. Et on ne sait pas pourquoi. »

« Je suis vraiment désolé pour mon ingénieur, mon ingénieur de course, parce qu’ils lancent les dés constamment. Mais on ne sait jamais l’aboutissement de tout ça. »

« Nous avons eu ce problème un peu toute l’année, mais lors de ce week-end au Portugal, ce problème a été, pour une raison quelconque, vraiment exagéré. Donc, nous nous battons avec ça. La voiture n’est jamais la même d’un tour à l’autre. »

Kevin Magnussen, de l’autre côté du garage, a confirmé l’existence de ce problème : pire, cela ferait des mois que Haas n’arrive pas à le régler !

« C’est un problème qui arrive depuis un certain temps, et c’est délicat car il modifie le comportement de la voiture de manière imprévisible. »

« En gros, cela signifie qu’à chaque fois que vous sortez sur la piste, la hauteur de caisse à l’arrière de la voiture est différente. C’est un de ces problèmes qui doit être amélioré. »

Günther Steiner, face à ce problème, reconnaît une certaine forme d’impuissance : il faut dire que sans évolution cette année, faire progresser la VF-20 n’est pas une sinécure...

« Nous avons ce problème depuis le début de l’année, et il a fallu quelques courses pour le comprendre. Nous avons essayé quelques options pour refroidir le système et je ne sais pas à quel point quelle différence cela fait. »

« Parfois, ça semble mieux fonctionner. Et je pense que nous avons apporté de nouvelles pièces à cette course de Portimao. Et je suppose qu’elles ne fonctionnent pas comme c’est prévu. Donc, c’est sûr qu’on continue à travailler dessus. »

Rappelons que Ferrari fournit boîte de vitesses et bien sûr moteur à Haas, mais aussi une bonne partie du système de suspension arrière. Ce problème peut-il alors toucher Ferrari ? Sera-t-il résolu l’an prochain ? Cela expliquerait pourquoi Ferrari concentrerait ses deux jetons, l’an prochain, sur l’arrière de sa voiture…

Haas F1

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less