Formule 1

Grosjean déplore une Haas qui ’n’avance pas’ et lance ’l’alerte rouge’

Le pire week-end de l’histoire de l’équipe selon Steiner

Recherche

Par Emmanuel Touzot

23 juin 2019 - 18:03
Grosjean déplore une Haas qui 'n'avance

Romain Grosjean a abandonné après une course difficile au Castellet, car l’équipe a préféré lui donner la possibilité de changer des pièces avant le Grand Prix d’Autriche. Il avoue ne pas avoir vécu un mauvais après-midi, même si la Haas était en difficulté.

"Je suis content de ma course, j’ai donné le maximum, j’ai roulé aussi vite que je pouvais, j’étais devant mon coéquipier quand je me suis arrêté, donc ça allait" déclarait-il au micro de Canal+, avant de réitérer les critiques sur sa monoplace, pas mauvaise mais pas dans le rythme selon lui.

"La voiture n’avance pas, il faut qu’on se pose les vraies questions pour la prochaine course en Autriche car il faisait chaud, on a de la température dans les pneus, ils sont dans la bonne fenêtre, mais on n’a pas de rythme. La voiture est bonne, il y a un bon feeling, mais la performance n’est pas la."

Les prochains essais libres, en Autriche, sont dans cinq jours, ce qui laisse peu de temps à Haas pour faire mieux : "On va se poser le maximum de questions possibles, revoir les évolutions amenées et comparer le tout par rapport à l’an dernier."

Et d’insister sur le travail à faire chez Haas : "Là c’est l’alerte rouge, l’alerte Cobra, tout ce que vous voulez. Il faut trouver ce qui ne va pas, et on va trouver. C’est difficile, je ne voulais pas abandonner à la maison, mais c’était bien de sauver le moteur et de sauver des pièces pour repartir du bon pied en Autriche."

De son côté, Kevin Magnussen n’affiche pas une mine plus réjouie : "Il n’y a pas grand chose à dire. Je pense qu’après vendredi, nous pensions que les qualifications seraient difficiles mais que la course serait bonne."

"Malheureusement ça n’a pas été le cas. Nous nous sommes battus en fond de peloton toute la course. Il n’y avait rien à faire. Notre rythme est de toute évidence le pire défi actuellement. Nous manquons juste de rythme parfois, et aujourd’hui c’était le cas."

Directeur de l’équipe, Günther Steiner n’hésite pas à dire qu’il s’agit de la pire performance de l’équipe depuis sa création : "Malheureusement, ce week-end était le pire depuis que nous avons lancé l’équipe. Nous devons trouver un moyen de corriger nos problèmes car ce n’est pas là où nous voulons être."

Haas F1

expand_less