Formule 1

‘J’ai reçu une pénalité parce que j’ai suivi les règles’ : Pérez râle contre la FIA

Il estime que la FIA lui a volé quelques points aujourd’hui

Recherche

Par A. Combralier

23 juin 2019 - 18:19
‘J'ai reçu une pénalité parce que j'ai (...)

Sergio Pérez, qui s’élançait depuis le peloton, a vu sa course se compliquer encore après avoir reçu une pénalité de cinq secondes en début d’épreuve. Au troisième virage, pris dans la mêlée du peloton, le pilote Racing Point est sorti de la trajectoire, a bien passé le plot à l’extérieur du virage avant de regagner la piste, comme la FIA l’avait demandé aux pilotes dans le briefing d’avant-course, mais a doublé plusieurs voitures dans la manœuvre.

« Même si Sergio Pérez a suivi la procédure indiquée dans les notes du directeur de course, il a clairement gagné des positions en rejoignant la piste au virage 5, et a conservé son avantage » a ainsi observé l’instance disciplinaire.

« Les commissaires ont étudié le cas pour savoir si Sergio Pérez avait été forcé de quitter la piste, et ont déterminé que ce n’était pas le cas. Gagner un avantage de cette manière est une violation du règlement et des instructions de directeur de course, selon lesquelles, même si vous suivez la procédure, vous ne pouvez rejoindre la piste sans gagner un avantage durable. »

Sergio Pérez a ainsi écopé de cinq secondes de pénalité, et a même perdu un point sur son permis. Il compte 4 points de pénalité à l’heure actuelle.

Interrogé après course, le Mexicain ne comprenait pas pourquoi il avait été pénalisé, ne prétextant qu’avoir suivi la procédure en place… et oubliant ainsi qu’il avait confortablement gagné des places en coupant la trajectoire.

« Il faut suivre les règles. Aujourd’hui j’ai reçu une pénalité parce que j’ai suivi les règles.

« J’ai bloqué les pneus, suis parti au large et j’ai juste fait ce que j’étais supposé faire, passer à l’extérieur du plot pour s’assurer de respecter les limites. Mais j’ai tout de même reçu une pénalité, donc je ne sais pas pourquoi la FIA en a décidé ainsi. Parce que la règle est très claire, il faut passer à l’extérieur du plot et du moment que vous le faites, vous vous conformez aux règles. »

« Pour moi il est difficile de dire si j’ai vraiment gagné ou non un avantage. Tout ce que je peux dire, c’est que je m’en suis tenu aux règles. Si cette trajectoire était plus rapide, ce n’est pas mon problème, c’est ainsi, nous devrions juste rendre cette trajectoire plus lente. Parce qu’au premier tour de la course, un tour chaotique, vous essayez juste de vous faufiler, de juger où vous êtes. J’ai fini par être derrière Nico Hulkenberg, là où j’avais commencé, donc pour moi c’était très difficile de voir si j’avais gagné un avantage. Je me soucie surtout de respecter les règles. »

Les commissaires, pour simplifier la chose, n’auraient-ils pas pu demander à Sergio Pérez de rendre une position ?

« Oui, ou ils auraient pu ralentir la chicane. Parce qu’apparemment si vous allez là-bas, vous êtes supposé perdre beaucoup de temps ; mais bien sûr, c’était le premier tour, donc je pense que nous avons reçu à tort une pénalité, et cela me fait un peu mal. »

En fin d’épreuve, Sergio Pérez remontait sur la Red Bull de Pierre Gasly, qui occupait alors la 11e place. De quoi donner plus de regrets encore au pilote Racing Point.

« Nous aurions mérité de finir dans les points. Nous étions en bonne forme. Nous étions proches des Renault et des Alfa Romeo. En rythme de course, nous étions beaucoup plus proches aujourd’hui et nous méritions quelques points. Mais oui, on nous a privés de points. »

« Le rythme en course était très prometteur, donc j’en suis heureux. Nous étions beaucoup plus proches. Voyons ce que nous pourrons faire de mieux en Autriche. J’espère que nous serons de retour dans les points. »

Racing Point F1

expand_less