Formule 1

Ferrari apporte un soutien de poids à la F1 pour tester les courses sprint en 2021

Leclerc et Sainz ne veulent cependant pas dévaluer le Grand Prix du dimanche

Recherche

Par Alexandre C.

27 février 2021 - 10:39
Ferrari apporte un soutien de poids (...)

C’est un soutien de poids aux projets de la FOM et de la FIA : Ferrari s’est dite ouverte, très ouverte, à la proposition des courses sprint, pour remplacer les qualifications le samedi (les qualifications pour la course sprint auraient lieu le vendredi après-midi, à la place des EL2).

Pour satisfaire les oppositions, surtout venant de Mercedes, la FOM a déjà proposé de ne tester ce format que sur trois Grands Prix : Canada, Italie et Brésil. Et il n’y aurait plus de grilles inversées au départ de courses sprint.

Visiblement Mattia Binotto chez Ferrari a été enchanté par ces propositions… Aussi parce que cela nuirait davantage à Mercedes qu’à Ferrari ?

« Nous sommes évidemment très engagés dans les discussions avec la F1 et la FIA. »

« Nous pensons que changer pour plus de spectacle et éventuellement pour des courses imprévisibles sera formidable. Je pense que nous sommes pragmatiques dans nos discussions. »

« Nous sommes favorables à un changement parce que ce changement permettra d’une manière ou d’une autre d’atteindre les buts et les objectifs que je viens de mentionner. »

« La discussion, du moins pour le moment, semble prometteuse pour un bon résultat mais je pense quand même que nous devons examiner tous les détails. Les détails feront une différence à cet égard. Le travail doit se poursuivre et nous espérons trouver une bonne solution. »

Du côté des pilotes maison, on s’aligne bien sûr avec le directeur d’écurie.

Charles Leclerc trouve ainsi la proposition "assez intéressante ".

« Je pense qu’il faut au moins l’essayer, puis nous devons comprendre comment tout cela va fonctionner avec l’attribution des points, etc. »

« Je pense que le plus important est que la course principale reste la course principale et que la valeur de la course principale ne diminue pas. Je pense que c’est le point principal de mon côté, mais il pourrait être intéressant d’essayer au moins d’avoir des courses plus courtes où nous pouvons attaquer davantage. Je serais heureux de l’essayer. »

Carlos Sainz se montre aussi disponible pour tester cette idée, avant d’avoir un avis définitif - mais lui aussi pense que le Grand Prix du dimanche devrait rester une vache sacrée.

« C’est une de ces choses qui, tant que vous n’aurez pas essayé pour la première fois, vous ne saurez jamais exactement comment ça se passe. »

« Je pense personnellement qu’il est super important que la course principale, le Grand Prix, ne perde pas de sa valeur. Il est un peu dangereux qu’il y ait parfois deux gagnants sur un week-end de Grand Prix et nous devons nous assurer qu’il n’y ait qu’un seul gagnant si nous devons faire une double course. »

« S’il y a une année où nous devrions essayer, je pense que c’est en 2021. Avec l’avenir qui nous attend, je pense que c’est une bonne occasion d’essayer ce genre de choses et de voir comment ça se passe. Voyons voir. »

Ferrari

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less