Formule 1

En 2022, Steiner veut que Haas F1 revienne dans le top 5 au classement

Retournant à ses performances de 2018

Recherche

Par Alexandre C.

11 mars 2021 - 12:14
En 2022, Steiner veut que Haas F1 (...)

En 2018, Haas avait par moments la meilleure voiture du milieu de grille ; et l’équipe avait logiquement fini à la 5e place au classement des constructeurs. Le résultat peut paraître incroyable, quand on considère la situation actuelle de l’écurie de Nikita Mazepin et Mick Schumacher (9e au dernier classement des constructeurs).

Avec une voiture qui n’évoluera pas en 2021, aucun progrès n’est à attendre. Mais comme bien d’autres équipes, Haas parie sur le règlement 2022 pour faire un grand bond dans le classement. Le soutien financier d’Uralkali, le sponsor de Nikita Mazepin, devrait aussi aider à relancer l’équipe.

Pour 2021 donc, aucun progrès n’est à attendre, explique Günther Steiner.

« C’est une saison de transition, comme je l’appelle. C’est une transition pour arriver en 2022. »

« Nous avons fait cela [ne dépenser aucun jeton aérodynamique pour 2021] en considérant que cette année, si nous investissons beaucoup de temps, d’argent, de jetons, de temps en soufflerie, ce n’est que pour un an. Nous avons commencé tard l’année dernière de toute façon, la voiture n’était pas notre meilleure voiture, donc si vous mettez tout cela ensemble, il était en fait inutile d’investir à court terme. Il était beaucoup plus important d’investir à moyen et long terme, et c’est ce que prévoit le règlement 2022. »

Le plan est ainsi de se concentrer à fond pour 2022.

Steiner veut même que Haas soit « de retour au point où nous en étions en 2018, soit se battre en tête du milieu de grille. » Un objectif ambitieux...

« J’hésite toujours beaucoup à donner des positions parce que tant que vous faites des courses et que vous vous battez, c’est ce qu’est un sport. Il y a ceux qui gagnent et ceux qui perdent, et puis on essaie de faire au mieux. Mais s’entêter à dire "je veux atteindre cet objectif chiffré’’ c’est très difficile parce que je ne sais pas ce que font les autres équipes. »

« Mais si nous revenons à nos performances de 2018, je serais très heureux. »

En 2022, les deux recrues Nikita Mazepin et Mick Schumacher auront aussi gagné en expérience et c’est ce qui rend enfin Günther Steiner plus optimiste encore.

« Il ne faut pas oublier que nous avons deux pilotes débutants. Comme je l’ai déjà dit lorsque nous les avons annoncés, cela fait partie du plan global. Nous voulons être prêts pour 2022 dans tous les domaines. »

« Au final, nous avons deux pilotes qui sont prêts, qui sont jeunes et qui ont faim, parce qu’ils n’ont jamais été là, et nous avons [prévu de développer] une bonne voiture pour eux en 2022. »

Haas F1

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less