Dominé par Leclerc en qualifications, Sainz estime être proche du Monégasque

’Je suis à 1 dixième donc ce n’est pas comme si j’étais largué’

Recherche

Par Paul Gombeaud

21 mai 2022 - 15:08
Dominé par Leclerc en qualifications,

Au volant d’une monoplace capable de jouer la gagne cette saison, Carlos Sainz est pour le moment en retrait de son coéquipier Charles Leclerc qui mène le championnat du monde de Formule 1.

C’est particulièrement visible en qualifications, où le Monégasque mène pour l’instant 5-0 dans cet exercice avant la séance de cette après-midi. Mais s’il reconnait être jusqu’ici moins à l’aise que son coéquipier à bord de la Ferrari, Sainz rappelle qu’il reste très proche de son voisin de garage en termes de rythme.

"L’objectif n’est pas seulement de devancer Charles, mais tous ceux qui ont une monoplace compétitive cette saison. Ce n’est pas un secret qu’il a rapidement trouvé son rythme à bord de cette nouvelle voiture. Pour ma part je suis un peu plus en difficulté. Mais malgré ça, je suis à un dixième de lui lors de chaque séance de qualifications, ce n’est donc pas comme si j’étais largué."

"J’ai la sensation d’être très proche de lui, et ça pourrait changer dès que j’aurai compris comment piloter cette voiture et quels sont les réglages qui me conviennent le mieux. Les statistiques ne sont peut-être pas en ma faveur, et je n’en suis pas très fier. Mais je me suis battu pour la pole position lors de la dernière course, il ne me manque donc pas grand chose."

De retour sur le podium à Miami après deux abandons consécutifs, le natif de Madrid rêve bien entendu d’une première victoire à domicile devant un public conquis.

"Ce serait bien sûr un grand résultat de terminer sur le podium devant toute cette foule. Mais nous voulons plus que ça. Nous voulons tous cette première victoire et nous ferons tout pour l’obtenir, nous nous battrons. J’espère que les évolutions nous permettront de rivaliser avec Red Bull. Nous avons progressé lors des dernières courses, nous sommes prêts au combat."

Les gradins sont bien remplis ce weekend à Barcelone, et Sainz se réjouit de voir que la F1 est redevenue très populaire dans son pays.

"C’est incroyable, les tribunes sont pleines. Nous attendions 300 000 personnes sur l’ensemble du weekend, 100 000 pour dimanche. C’est la première fois depuis plusieurs années que c’est aussi plein, et les tickets de ma tribune locale ont été vendus en à peine deux heures, il y a donc beaucoup d’attente. La Formule 1 est en pleine croissance partout, y compris en Espagne."

Ferrari

Info Formule 1

Photos

Vidéos