Formule 1

Carey va assister à l’inauguration du nouveau paddock de Montréal

La F1 et le Canada en pleine osmose

Recherche

Par Emmanuel Touzot

13 mai 2019 - 17:46
Carey va assister à l'inauguration du (...)

Malgré des rumeurs de retard dans la construction du nouveau paddock du circuit Gilles Villeneuve à Montréal, le promoteur du GP du Canada, François Dumontier, assure que tout est dans les temps pour l’organisation de l’événement, dans quatre semaines. Il est heureux d’annoncer que l’inauguration du bâtiment se fera en présence de Chase Carey, PDG de la Formule 1.

"Ça prouve notamment que les relations avec la F1 ne sont plus les mêmes" a souligné Dumontier dans les colonnes du Journal de Montréal, en comparaison avec l’ancien propriétaire, Bernie Ecclestone.

"Je ne dis pas que Bernie Ecclestone ne serait pas venu, mais quand j’ai demandé à Chase de venir, il a immédiatement accepté l’invitation. Ça démontre aussi l’importance de Montréal dans le calendrier de la F1."

Dumontier comprend l’angoisse et l’impuissance du circuit de Barcelone face aux rumeurs de disparition du GP d’Espagne : "J’ai entendu parler de ces rumeurs de la disparition probable du Grand Prix d’Espagne. Vous savez, c’est mon périple annuel en Espagne. Ça fait une douzaine de fois que je m’y déplace."

"Je profite de l’occasion pour faire des rencontres avec les autorités de la F1 et pour régler certains dossiers avant la tenue de notre événement en juin. J’avoue que dans le passé, j’ai vécu des moments plus houleux que d’autres ici en Espagne. Quand l’avenir de notre course était toujours compromis. Mais là, je n’ai plus aucune inquiétude. Tout ça pour dire que si je me mets dans la peau des organisateurs du Grand Prix d’Espagne, ça ne doit pas être facile de vivre une telle situation."

En attendant, tout va bien pour le Grand Prix du Canada, qui possède un contrat à long terme et va présenter un circuit modernisé : "J’ai bien hâte de présenter nos nouvelles installations au monde de la F1. Nos garages ont été refaits de fond en comble et adaptés. Ils sont magnifiques. En collaboration avec la Ville de Montréal et la Société du parc Jean-Drapeau, on a pu mener à terme ce beau projet."

"Il fallait s’adapter à ses nouvelles exigences. Il était temps de passer à une autre étape. Un des éléments de cet engouement, c’est cet attrait de curiosité des amateurs qui veulent constater sur place nos nouvelles installations. La présence de Lance Stroll est un autre facteur important. On veut venir encourager un pilote local et aussi une écurie [Racing Point] détenue en partie par des actionnaires canadiens, dont son père Lawrence."

Chase Carey a rappelé la place essentielle de Montréal au calendrier de la F1 : "Votre ville s’est taillée une solide réputation dans le milieu de la F1 au fil des ans. On sait très bien que tous les gens qui gravitent autour de notre discipline aiment venir à Montréal chaque année. On me le répète constamment. Le fait d’avoir célébré ses 40 ans d’existence l’an dernier est un exemple de longévité. Ces nouvelles infrastructures vont solidifier les fondations du Grand Prix du Canada."

Circuits

expand_less