Formule 1

Les statistiques après le Grand Prix d’Espagne

Mercedes un peu plus dans l’histoire, Sainz à l’aise à domicile

Recherche

Par A. Combralier

13 mai 2019 - 18:19
Les statistiques après le Grand Prix (...)

A l’occasion du Grand Prix d’Espagne 2019, Mercedes a continué à écrire l’histoire de la F1.

Comme en 2018 et en 2017, Lewis Hamilton l’a emporté à Barcelone, un circuit qui lui est ainsi particulièrement favorable. Lewis Hamilton compte désormais 4 victoires en Espagne ; seul Michael Schumacher en a obtenu davantage (6).

Le champion en titre a glané sa 76e victoire en carrière : plus que 15 pour rattraper Michael Schumacher.

Il s’agit du 5e meilleur tour de Lewis Hamilton sur le circuit catalan (son 42e en carrière). Il n’en compte autant sur aucun autre circuit – sauf à Monza.

Le pilote Mercedes a mené chaque tour de course à Barcelone : c’est la 16e fois en carrière qu’il réalise un tel exploit.

5 doublés en 5 courses : Mercedes a ainsi amélioré le record de doublés en début de saison, que l’écurie avait déjà établi après Bakou. Mercedes égale aussi le nombre de doublés consécutifs réalisés en 2014, 2015 et 2016, mais en cours de saison.

Mercedes a réussi autant de doublés entre mars et début mai 2019 (5) que Ferrari lors de la dernière décennie (4).

Il s’agissait de la 61e première ligne de Mercedes en F1. L’écurie allemande revient ainsi, d’ores et déjà, à une seule unité de Ferrari, McLaren et Williams.

En rythme de course, l’avantage moyen de Mercedes sur le reste du plateau n’avait jamais été aussi élevé depuis le Grand Prix de Grande-Bretagne 2016.

Mercedes a aujourd’hui plus de points (217) que Ferrari et Red Bull réunies (208).

Valtteri Bottas a réussi sa 9e pole en carrière, sa 3e consécutive cette année. Le Finlandais a déjà réussi plus de poles que sur toute la saison 2018 !

Le deuxième du championnat compte désormais 35 podiums, soit autant que Juan Manuel Fangio.

Ferrari n’a plus signé de podium à Barcelone depuis 2017, et plus aucune victoire depuis 2013 (succès de Fernando Alonso).

Grâce au podium de Max Verstappen, Honda a obtenu son deuxième podium depuis son retour en F1 en 2015.

Il s’agit de la 9e élimination consécutive en Q1 pour Lance Stroll.

Daniel Ricciardo s’est glissé de justesse en Q3. Il a ainsi continué sa belle série : ne manquer aucune Q3 depuis 2014 sur le tracé catalan.

Nico Hulkenberg a lui été sorti en Q1 pour la troisième fois cette saison. C’est déjà plus que sur toute la saison 2018…

Carlos Sainz a été battu en qualifications par Lando Norris : c’est la première fois de sa carrière qu’il perd un duel face à un coéquipier à l’occasion de son Grand Prix à domicile. Mais le dimanche, le pilote McLaren s’est rattrapé en finissant 8e. Cela signifie qu’il n’a jamais manqué les points à domicile, en cinq départs !

Daniil Kvyat a certes marqué deux points, mais jamais cette année, le Russe n’a terminé à une meilleure position que sa position de départ.

George Russell n’avait que 408 millièmes de retard sur Antonio Giovinazzi en qualifications. C’est le plus faible écart entre une Williams et une autre monoplace cette année : y a-t-il un peu d’espoir tout de même à Grove ?

En qualifications, il y avait plus d’écart entre George Russell et Robert Kubica (1,2 seconde) qu’entre Valtteri Bottas et Kimi Räikkönen (14e).

Si l’on met de côté les pilotes Williams, Antonio Giovinazzi est désormais le seul pilote à ne pas avoir inscrit un seul point.

expand_less