Formule 1

‘C’est décevant’ : l’importance décisive des Pirelli en F1 frustre Grosjean

Ce sera encore le cas à Barcelone

Recherche

Par Alexandre C.

11 août 2020 - 18:07
‘C’est décevant’ : l’importance décisive

Romain Grosjean et Haas avaient été performants, même en course, la saison dernière à Barcelone. Qu’en ira-t-il pour cette année, alors que Haas a reculé dans la hiérarchie au classement des constructeurs ?

Les fortes chaleurs définiront une grande partie de la réponse à cette question. Les Pirelli en particulier dicteront le résultat de la course, en raison de l’abrasivité du circuit, comme la semaine dernière à Silverstone.

Et cette Pirelli-dépendance de la F1 frustre Romain Grosjean…

« Je suppose que cela fait partie de la Formule 1 moderne, mais si vous me demandez ce que j’en pense, oui - c’est un peu décevant. Ce n’est pas que les pneus s’usent, c’est compréhensible, plus vous poussez plus le pneu s’use. Je pense que ce qui est décevant, c’est que vous devez gérer la température pour éviter la surchauffe, donc vous devez conduire plus lentement pour garder l’adhérence, donc vous réduisez la longueur de vos relais. Je pense que le pilote devrait avoir un impact sur l’usure des pneus, c’est sûr, mais pas tellement sur leurs performances dans le cas de surchauffe. »

Le pilote Haas aborde cette course avec un regain d’espoir, suite à sa belle Q2 lors du Grand Prix du 70e anniversaire.

« Je suppose que la clé en Q1 et Q2 a été de continuer dans la direction que nous avions empruntée lors du Grand Prix de Grande-Bretagne. Je n’ai pas eu une bonne séance de qualification, mais je pensais que nous avions le rythme pour entrer en Q2. J’espérais vraiment qu’au deuxième week-end de course, j’allais faire le travail - c’est ce que j’ai fait, et le ressenti était bon. La direction dans les réglages que nous avons pris… ils ont très bien fonctionné pour moi ; j’étais content. J’ai un bien meilleur train avant sur la voiture, et cela m’aide vraiment à progresser en qualifications. Donc, oui, c’est un moment fort de la saison, et je dirais que dans les deux courses, je me suis comporté aussi bien que j’ai pu avec la VF-20. Les courses de Silverstone étaient vraiment bonnes. »

Pour aborder ce Grand Prix du bon pied, sera-t-il possible de copier les réglages des essais de Barcelone, même s’ils sont disputés en hiver, loin de la fournaise estivale ?

« Je pense qu’il faut voir le temps, mais il est fort probable qu’il fera chaud. Ce sera donc très différent des essais de Barcelone. La voiture a mûri, et nous avons évolué par rapport à où nous étions. Je suppose que nous allons jeter un coup d’œil, juste par intérêt, mais mon sentiment est que cela va être très différent. »

« J’ai fait de bonnes courses là-bas. Nous connaissons tous très bien la piste, mais évidemment nous essayons toujours de faire du mieux que nous pouvons. »

Haas F1

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less