Formule 1

Binotto garde une expérience amère de l’Allemagne

La déception prime encore

Recherche

Par Emmanuel Touzot

3 août 2019 - 08:58
Binotto garde une expérience amère (...)

Le week-end de Ferrari a été compliqué à Hockenheim, avec un enchaînement de positif et de négatif tout au long des trois jours de compétition. Entre meilleurs temps, pannes, espoirs et accident pour Charles Leclerc, le directeur Mattia Binotto arrive à garder une émotion en particulier.

"Je pense, comme vous l’avez dit, à la déception avant tout" admet l’Italien. "Je pense que nous savions que nous avions une bonne voiture à Hockenheim, que nous avions été rapides vendredi, samedi et dans la course elle-même."

"Nous n’avons pas décroché la pole position, mais nous pensions en avoir le potentiel. Et lorsque vous commencez une course sur la première ligne ou à l’arrière de la grille, ce sont deux scénarios différents. La déception vient en premier car on voit le verre à moitié vide. Nous avons encore manqué la possibilité d’une victoire à Hockenheim."

"C’est sur ça qu’on doit se concentrer, comprendre ce qui s’est passé pendant le week-end. D’un autre côté, je pense qu’il y a encore des points positifs, et nous ne devrions pas les oublier. La voiture était compétitive quelles qu’étaient les conditions, qu’il fasse chaud vendredi ou froid dimanche, et même sur le mouillé. Il y a aussi eu la stratégie, la façon dont nous avons géré la stratégie, les arrêts aux stands pendant la course... Et l’équipe est restée concentrée après la déception de samedi, et s’est préparée à une bonne course."

Il n’oublie pas Sebastian Vettel..

"Et une bonne course pour Seb, oui ! Nous sommes tous heureux pour lui. Je pense qu’il était important pour lui de faire une telle course en Allemagne près de sa ville natale et devant un tel public. Donc, tout le monde est content, mais je pense que dans l’ensemble, nous restons sur la déception de ce week-end."

Ferrari

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less