Bilan de la saison F1 2022 - Carlos Sainz (12.75/20)

Une difficile deuxième année chez Ferrari

Recherche

Par Emmanuel Touzot

12 décembre 2022 - 12:00
Bilan de la saison F1 2022 - Carlos (...)

Comme chaque année, Nextgen-Auto fait le bilan de la saison écoulée pour chaque pilote et chaque équipe de F1. Cette année, pour pimenter le tout, nous avons décidé de dévoiler les notes que nous avons mises à chacun des 20 titulaires de la saison 2022.

Les bilans sont publiés dans un ordre aléatoire et chaque jour, le classement évoluera avec le récapitulatif des moyennes de chaque pilote. Au terme de la publication des 20 bilans, le classement de la rédaction de Nextgen-Auto sera complet et définitif.

L’an dernier, nous avions choisi de placer Carlos Sainz derrière Charles Leclerc dans la hiérarchie de nos bilans 2021. En effet, l’Espagnol avait terminé devant son équipier au classement, mais les statistiques penchaient en faveur du Monégasque.

Cette année, aucun doute possible, la saison de Sainz a été trop peu enthousiasmante pour le placer haut dans notre classement. Et c’est pour cela qu’il écope d’une moyenne inférieure à 13/20.

La saison de Sainz en détail

Dès le début d’année, l’ancien pilote McLaren F1 a subi la loi de Leclerc. A Bahreïn, il a contribué au doublé de Ferrari pour lancer la saison, tandis qu’à Djeddah, il a terminé derrière son équipier.

Les choses se sont compliquées par la suite, avec une sortie de piste en tout début de course en Australie, qui l’a contraint à l’abandon. En Emilie-Romagne, il est sorti de piste lors des qualifications, ce qui l’a renvoyé dans le peloton au Sprint et en course. De là, il a été accroché par Daniel Ricciardo en début de course.

De retour sur le podium à Miami, non sans avoir subi une autre sortie de piste, il accusait toutefois 51 points de retard sur l’autre Ferrari après seulement cinq courses. Heureusement pour lui, la chance a tourné et Ferrari n’a aucunement voulu privilégier Leclerc.

En Espagne, il est de nouveau sorti de piste mais a pu inscrire les points de la quatrième place, tandis que son équipier a été victime d’un abandon alors qu’il menait. A Monaco et au Canada, il a été le principal rival de Red Bull, terminant deuxième derrière Sergio Pérez et Max Verstappen, respectivement.

La rédemption pour Sainz est arrivée à Silverstone, où il a signé la première pole position de sa carrière. Le lendemain, dominé en performance par Leclerc, il a profité d’une mauvaise stratégie pour son équipier et a remporté sa première victoire.

En Autriche, son moteur a explosé alors qu’il se dirigeait vers une deuxième place derrière Leclerc. Après une cinquième place en France et une quatrième en Hongrie à cause d’une mauvaise stratégie, il espérait mieux de la deuxième partie de saison.

Difficile de briller avec une F1-75 moins rapide

Malheureusement, la Ferrari était en retrait en deuxième partie de saison et Sainz l’a payé. Il s’est toutefois bien relancé après la pause estivale avec un podium en Belgique. A Zandvoort, il a subi un mauvais arrêt de Ferrari qui lui a valu une pénalité et du temps perdu aux stands.

De retour sur le podium à Singapour, il est sorti de piste au premier tour au Grand Prix du Japon, puis a été percuté par George Russell au premier virage à Austin, au lendemain de sa deuxième pole position. Cet incident était la faute du Britannique, mais Sainz n’a laissé aucune place et a refermé sa trajectoire sans se soucier du peloton derrière lui.

Au Brésil, il a fait un de ses meilleurs week-ends de la saison et a terminé derrière les deux Mercedes. Une quatrième place pour conclure la saison lui a permis de terminer cinquième du championnat, et non sixième.

Mais la victoire de Silverstone est l’arbre qui cache la forêt de courses décevantes pour Sainz cette saison. Aussi décevant que Sergio Pérez en termes de performance, il a en plus effectué de nombreuses sorties de piste.

Heureusement pour lui, son contrat avait été prolongé en tout début de saison, et il pourra désormais se reposer sur la confiance récupérée en fin d’année, lorsqu’il a un peu mieux compris la F1-75. Son avenir en dépendra.

Statistiques

5e du championnat avec 246 points
 1 victoire
 2 pole positions
 9 podiums
 2 meilleurs tours

Comparatif avec Charles Leclerc

Course : 7/7 (quand les deux ont terminé)
Qualifications : 15/7 en faveur de Charles Leclerc

Notes données à Carlos Sainz

 Alexandre C. : 13/20
 Franck Drui : 13/20
 Paul Gombeaud : 12/20
 Emmanuel Touzot : 13/20
 Moyenne des notes : 12.75/20

Classement récapitulatif provisoire des pilotes 2022

1. Carlos Sainz : 12.75/20
Hors classement : Nyck de Vries

Ferrari

Info Formule 1

Photos

Vidéos