La F1 a confiance en la FIA pour la gestion du Règlement Financier

Domenicali sait qu’il s’agit d’un équilibre délicat

Recherche

Par Emmanuel Touzot

12 décembre 2022 - 12:39
La F1 a confiance en la FIA pour la (...)

Le nouveau plafond budgétaire de la Formule 1 a fait parler de lui cette année avec le dépassement de Red Bull et la sanction qu’a infligé la FIA à l’équipe de Milton Keynes. Stefano Domenicali, le PDG de la F1, comprend la complexité de ces nouvelles règles et juge qu’il était important de ne pas être trop sévère.

"Prenons d’abord un peu de recul. L’introduction du plafond budgétaire est une étape positive. Nous avions besoin de plus de stabilité financière dans le sport. Nous parlons d’une réalité où auparavant, seuls les règlements sportifs et techniques existaient" rappelle Domenicali.

"L’introduction de la variable financière ne se fait pas sans heurts. C’est pourquoi il est important pour la FIA d’organiser une structure qui n’existait pas auparavant. Les équipes étaient habituées à dépenser tout ce qu’elles pouvaient. J’ai confiance et j’espère que la décision de la FIA de pénaliser Red Bull était la bonne."

Gérer le Règlement Financier et de potentiels dépassements est un délicat équilibre, mais Domenicali a toute confiance en la FIA pour gérer cela et calmer les inquiétudes des autres équipes de F1.

"Je suis en dehors de cette politique. La fédération du sport automobile est forte pour contrôler les règles. En même temps, la FIA est en train de tout restructurer sous la direction de Mohammed Ben Sulayem."

"Le système doit être crédible à 100% car il doit bénéficier à toutes les parties concernées. La F1, la FIA, les équipes et les organisateurs. Nous sommes en bonne santé en tant que sport, mais il suffit de peu de choses pour perdre cela à nouveau."

F1 - FOM - Liberty Media

FIA

Info Formule 1

Photos

Vidéos