Alonso déplore ’l’incompétence’ des commissaires à Miami

Le pilote Alpine F1 rumine encore sa pénalité

Recherche

Par Emmanuel Touzot

20 mai 2022 - 12:23
Alonso déplore 'l'incompétence

Pénalisé à Miami pour avoir coupé une chicane, ce qui l’a fait sortir du top 10 et donc perdre des points, Fernando Alonso ne décolère pas. Le pilote Alpine F1, oubliant au passage que ce virage raté lui a permis d’éviter une attaque de Mick Schumacher au DRS, juge qu’il a été lésé par les commissaires et les attaque.

"Ils n’ont pas été très professionnels, je pense, à Miami" rétorque Alonso. "C’était injuste. Nous pensons que c’était vraiment injuste, et que c’était de l’incompétence de la part des commissaires. J’ai raté un virage et j’ai rendu le temps gagné."

"Mais j’ai coupé un virage, puis il y a la fin du secteur juste après ce virage, donc ils ont vu la couleur rose et ils ont pris la décision sans demander aucune preuve. Nous sommes arrivés après la course avec toutes les preuves et le temps que nous avions fait, et ils étaient en train de remballer. Ils n’étaient même pas dans la salle."

"Nous sommes arrivés, nous leur avons montré toutes les données, ils nous ont dit de nous donner cinq minutes et ensuite ils se sont retrouvés avec les mains liées, probablement parce qu’ils avaient déjà émis la pénalité et qu’ils ne savaient pas comment revenir sur ce document."

"C’était une très mauvaise chose, et honnêtement, oui, c’est déjà dans le passé, mais c’est quelque chose qui ne devrait pas arriver en Formule 1, avec le professionnalisme et les normes que la Formule 1 a en ce moment."

Alonso réclame "une certaine connaissance de la course"

Alonso n’hésite pas à attaquer les décisions de la direction de course en ce début d’année. L’Espagnol avait déjà sous-entendu une grogne des pilotes envers la direction de course, et il remet en cause les compétences des commissaires.

"Nous avons déjà vu deux ou trois choses qui prouvent que nous devons encore beaucoup nous améliorer, vous devez avoir une certaine connaissance de la course avant d’être directeur de course ou d’essayer de surveiller une course. Je ne pense pas que ces connaissances soient en place pour le moment."

"Je sais qu’il y a un nouveau directeur de course ici. Je pense qu’[Eduardo] Freitas a beaucoup plus d’expérience avec le WEC et d’autres catégories au plus haut niveau, et je pense que cela va déjà améliorer les choses.

"Avec les accidents que nous avons vus à Miami, ceux de Carlos [Sainz] et Esteban [Ocon], nous avons poussé pour avoir des barrières à cet endroit, des pneus ou des TecPro. Mais personne n’a rien fait. Quand vous n’avez pas cette connaissance de la course, c’est difficile de parler. "

Ocon est "rassuré" après avoir parlé à Wittich

Accidenté à Miami au lendemain du crash de Sainz, Ocon s’est entretenu avec le directeur de course, Niels Wittich, pendant une heure hier à Barcelone. Il a déclaré qu’il était maintenant au moins satisfait de la façon dont la FIA réagira et apportera des changements pour la course de Miami l’année prochaine.

"Nous avons eu une conversation d’une heure sur toute cette situation et pourquoi cela n’a pas été corrigé ou même expliqué. Ils ont fait beaucoup de travail et d’analyse sur la trajectoire de ma voiture et de la voiture de Carlos" explique le Français.

"Il y aura des changements sur la piste l’année prochaine à cet égard, pour la sécurité. Tout a été écouté et des mesures seront prises. J’ai été très rassuré par la conversation que nous avons eue et satisfait du résultat."

Alpine F1 Team - Renault

Info Formule 1

Photos

Vidéos