Alonso : Alpine F1 ’lutte un peu plus qu’en début de saison’

Malgré de meilleurs résultats pour l’Espagnol

Recherche

Par Emmanuel Touzot

18 juin 2022 - 14:51
Alonso : Alpine F1 'lutte un (...)

Fernando Alonso a connu un début de saison compliqué avec seulement deux points en cinq courses. Lors des trois dernières, le pilote Alpine F1 en a inscrit 14 mais paradoxalement, il pense que son équipe était dans une meilleure posture

"Je pense qu’en ce moment, nous luttons un peu plus qu’au début de l’année, où je pense que nous étions dans le top 5, top 6, honnêtement, avant que Mercedes ne règle certains problèmes. Je pense que nous étions dans la lutte avec eux" a déclaré Alonso.

"Et maintenant, nous semblons deux ou trois positions en arrière par rapport à l’Australie ou Djeddah, mais oui, il y a de nouvelles pièces ce week-end pour affiner la voiture pour ce circuit."

"Nous étions très rapides dans la ligne droite à Bakou. La voiture semble aimer les circuits à basse et moyenne vitesse. Et le Canada est l’un d’entre eux, alors nous espérons être compétitifs."

Alpine a rapidement maîtrisé le marsouinage cette année, après en avoir connu un peu en début d’année. Avec les nouvelles directives de la F1, qui obligent les équipes à réduire le marsouinage en sacrifiant possiblement de la performance, l’équipe française pourrait-elle en tirer un avantage ?

"Honnêtement, je ne sais pas" poursuit l’Espagnol. "C’est un sujet auquel il est très difficile de répondre. Je pense que dans notre cas, nous allons simplement nous concentrer sur les choses que nous avons à faire."

"Nous avons été assez bien dans les premières courses, donc il semble que nous pouvons le contrôler. Nous avons juste arrêté d’abaisser la voiture à un moment donné parce qu’alors c’est impossible à conduire. Et oui, seulement à Barcelone, je pense que nous avons eu un cas extrême."

"Nous avions eu un petit problème pour régler la voiture et nous avions eu une course très difficile à Barcelone avec le marsouinage. Je pense que c’était en réalité le double de ce que Mercedes a connu à Bakou. C’était ce que j’avais en marsouinage à Barcelone, mais c’était encore correct, gérable."

Alpine F1 Team - Renault

Info Formule 1

Photos

Vidéos