Formule 1

Alguersuari : Quand je suis parti, j’avais la haine

Il revient sur une période difficile

Recherche

Par Emmanuel Touzot

21 mars 2019 - 16:47
Alguersuari : Quand je suis parti, (...)

Jaime Alguersuari a été pilote de Formule 1 pendant un an et demi. Pilote de la filière Red Bull, il est arrivé en cours de saison 2009 chez Toro Rosso et y est resté jusqu’à la fin de saison 2011 (photo), avant d’en être limogé.

Après un essai en Formule E, il a finalement décidé de se tourner vers une carrière de DJ professionnel, qui est encore la sienne aujourd’hui. Il explique avoir très mal vécu son passage en Formule 1 et revient sur les difficultés qu’il y a rencontrées.

"Quand je suis parti, j’avais la haine" explique l’Espagnol. "Quand vous n’êtes pas prêt et que vous allez dans un monde capitaliste comme la F1, vous êtes une marionnette. Vous représentez une marque, vous ne savez pas qui sont vos amis et vous vivez dans un mensonge."

Une impression possiblement renforcée par la manière dont Red Bull mettait la pression sur ses pilotes à l’époque, et qui laisse un sentiment amer à Alguersuari : "En F1, vous ne pouvez pas avoir une opinion. Je voulais donner la mienne car je savais qu’il y avait une différence entre ma voiture et l’autre."

Son aigreur après avoir quitté la F1 a été d’autant plus renforcée par le fait que Red Bull l’a congédié en toute fin d’année, ce qui l’a empêché de retrouver un volant pour l’année suivante. Selon lui, c’était précisément ce que voulait faire son employeur, même s’il a appris à ne pas voir que le verre à moitié vide avec le temps.

"Quand c’est arrivé, il était facile de penser ’ces gens sont mes ennemis’, mais j’ai réalisé plus tard que c’était grâce à eux que j’étais arrivé en F1 après tout. Ils me payaient pour courir et pour cela, je devais être reconnaissant."

Toro Rosso

expand_less